forum role play fairy tail
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sociabilisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Sociabilisation    Lun 21 Sep - 0:14

Akatsuki, l'ombre funeste de la nuit était obligée de se rendre en ville, non pas pour faire une mission, mais pour faire des courses, et pour ce fait, rien de mieux que d'aller se rendre à Magnolia, tant qu'à faire, autant se rendre dans une jolie ville. Bon il y avait beaucoup trop d'habitants à son goût, mais elle ne pouvait rien y faire, c'était peuplé et elle n'allait pas demander à tout le monde de se barrer juste parce qu'elle venait acheter de quoi manger et réparer la petite maison que lui avait léguée sa mère. Une fois sur l'entrée de la ville, elle se retourna, ayant comme une grande envie de faire demi-tour.

*Je pense que vivre de chasse, de pêche et de cueillette de champignon, ça devrait le faire et pis, tant que la baraque tient, c'est ce qui compte... Pff non ça fait pas sérieux ! Faut vraiment que j'y aille !*

Songea la jeune femme, s'imaginant déjà dans le rôle de l'ermite vivant de ce qu'elle trouverait dans les bois, mais en se rappelant qui elle était, elle se mit à soupirer en baissant la tête, se disant que les gens se mettrait à se rire d'elle et de ne plus avoir peur de l'ombre flippante qu'elle était, de plus, peut-être qu'en ville, elle pourrait peut-être trouver une nouvelle mission, alors bon, elle ne pouvait pas échapper à ce moment pénible. Une fois à l'intérieur de la ville, la miss se mit à se promener, mais pour elle s'était tellement grand, qu'elle se perdit. En la voyant déambuler dans les rues, les gens fuyaient, ils avaient peur d'elle, ce qui n'était pas étonnant. Au bout d'un moment, elle attrapa le premier venu par le col, bien que ce dernier fit un peu du surplace, tentant de s'enfuir, avant qu'il ne réalise que c'était inutile.


"Arrêtez de flipper, je veux juste savoir où ce trouve l'épicerie ou le marché du coin ! Pff allez cassez-vous, vous n'êtes d'aucunes utilité !"

L'homme était tellement paniqué, qu'il ne pouvait pas lui répondre. La demoiselle soupira et le relâcha, avant de continuer son chemin. Au bout d'un moment, tellement excédée de ne pas trouver ce qu'elle cherchait, qu'elle décida de faire une pause en s'asseyant sur un banc, les jambes et les bras croisés, se demandant bien comment faire pour acheter des objets de la vie de tous les jours, que même une meurtrière comme elle avait besoin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 21 Sep - 14:44

Mizuki ayant fini -avec l'aide de kanna et des autres- tout l'alcool de la guilde, elle avait été envoyé par Natsu en cherché plus et elle avais accepté sans bronché. après tout, elle adorait ça alors pourquoi s'en privé?! elle traversait donc la ville avec sa canette de bière dans soudain la foule se mit a fuir...elle resta surprise, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Elle achoppa un pauvre homme qui courant par le col et le plaça de force face a elle.

"hoy le vieux y spasse quoi ici?"

-akatsuki! l'akatsuki est ici!!

"akatsuki? "

-oui! fuyez! vite!


il réussie a se libéré des griffe de Mizuki et a fuir, laissant la jeune démone perplexe. qu'est ce qui pouvait y avoir de plus effrayant qu'elle dans cette ville? elle avança donc a contre courant quand une femme lui rentra dedans, chutant au sol, alors que la démone le bougea pas, la regardant.

-fuyez! l'ombre est la!

"mais c'est quoi ces conneries?..."

-vous..vous êtes de fairy tail?! arrêtez la! pitié!

"mouai, vais voir squoi ce cirque..."


Mizuki ne comprenait pas cette panique. elle, un démon de zeref, n'avais jamais entendu parler de cette "ombre" alors en quoi était elle si dangereuse? après un moment, elle trouva une jeune femme assise seule sur un banc..ça devait être elle la fameuse akatsuki, et pourtant, elle ne semblait pas si terrible. Mizuki s’assit donc a coté d'elle,a assez lourdement a cause de ses pièces d'armures, et but de sa bière avant de porté sont regard sur la gamine.

"que fait une jeune fille comme toi seule ici? tu devrais pas restée ici il parait qui y'a un monstre en ville"

Mizuki afficha un sourire amusé. elle provoquait volontairement la jeune fille pour confirmer sont idée. si c’était elle, sois elle avait des compétence terrifiante, sois les habitants était crédule, mais dans tout les cas sont apparence n'avais rien de terrifiant...et la terreur, Mizuki en connaissait un rayon!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 21 Sep - 19:40

La jeune femme continuait de réfléchir, lorsque soudainement, une belle femme fit son apparition. Elle la vit s'approcher de son banc, ce qui la fit déplier ses jambes et arquer un sourcil. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ? Si c'était pour lui donner le renseignement qu'elle désirait, elle pouvait s'approcher, mais pas trop prêt, il fallait qu'elle respecte son espace ! De plus, avec sa bierre à la main, elle était peut-être passée dans une épicerie, donc elle pourrait peut-être l'aider. Lorsqu'elle la vit s'asseoir lourdement à ses côtés, Aiko se leva d'un bond, puis prit ses distances, ayant le cœur qui battait la chamade. Là, elle n'avait pas prévu cela, elle voulait la tuer ou la renseigner ? Aiko était un peu sur ses gardes.


"Ceux qui sont seuls ne sont que ceux qui croient l'être, ce qui n'est pas mon cas et pis, ça me dérange pas, j'aime pas la compagnie des humains !"

Déclara la demoiselle, se mettant de côté, croisant les bras et en détournant la tête en ayant l'air affirmative, tout en faisant une légère moue, signe qu'elle n'était pas contente. Par la suite, lorsqu'elle entendit le mot "Monstre", elle sursauta, la faisant par la suite décroiser ses bras en baissant légèrement la tête, l'air pensive. Si elle était un monstre, comment se décrivaient tous ces humains qui faisaient du mal aux autres et qui le niaient ? Elle fini par ravaler l'amertume qu'avaient ces mots qu'elle venait d'avaler, puis elle se retourna, pour faire à nouveau face à son interlocutrice.

"Pff un monstre ! N'importe quoi ! Pis j'ai pas peur, les monstres c'est que dans l'imagination des gens qu'ils le sont, et s'il y en a vraiment un, je l'affronte pis c'est règlé ! Mais vous... n'en seriez-vous pas un pour me raconter de telles salades ? Après tout, vous avez l'air bien suspecte avec votre bouteille à la main, d'ailleurs, vous savez où ce trouve l'épicerie ou le march ée plus proche ? Voir même des boutiques qui vendent de la bouffe et des outils d'extérieur ? Je suis là juste pour faire mes achats, après je me casse ! Tout ces humains... brr ça me répugnerait presque !"

Aiko restait très calme, mais on entendait, au son de sa voix, qu'elle faisait un effort pour ne pas péter un câble, car avec tout ce qu'elle venait de lui dire, elle avait une envie folle de lui ôter la vie, mais n'étant pas sur sa liste, enfin elle ne le pensait pas, elle n'agirait pas, surtout que la nuit était encore loin de pointer le bout de son nez, bien qu'elle n'avait pas besoin uniquement de la nuit pour tuer, mais elle préférait, c'était son terrain de chasse de prédilection, et c'était pour cette raison que les gens avaient peur. Aiko fit aussi bien exprès de retourner les accusations sur cette étrangère, essayant de la faire douter, tout en restant neutre, mais en osant quand même lui poser la question pour savoir où faire ses achats. Elle montra aussi son dégoût pour la foule, de plus, cela tenait presque du miracle qu'elle prenait le temps de discuter avec, c'était bien parce qu'elle avait besoin de cette inconnue qu'elle restait et lui adressait la parole, sinon elle se serait déjà barrée, comme quoi, la lune rouge était vraiment sauvage avec les êtres humains.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 21 Sep - 20:36

Mizuki avait visiblement fait sursauté la jeune femme quand elle c’était mise a coté d'elle, ce qui la fit sourire en buvant sa bière. quand elle parla de compagnie des humain, le regard de la démone se fixa net...pourquoi parlait elle comme eux? les seul être a ne pas supporté les humain qu'elle connaissait était ses frères et ses sœurs, les démons de zeref...alors pourquoi? elle ne dégageait pourtant pas la même aura. bon, Mizu aura la réponse plus tard...la jeune femme s'emporta quand Mizuki parla de monstre...alors c’était bien elle! et vu sa r"action elle était bien un mage! seul un mage oserait se frotté a un monstre. Mizuki avait arrêté de boire et regardait devant elle d'un air calme, souriant amusée quand soudain la fillette lui demanda si ce n’était pas elle le monstre. Mizuki la regarda d'abord avec des yeux grand ouvert, surprise qu'elle ose lui répondre de la sorte avant d'éclaté de rire a gorge déployé.

"hahahaha! t'as du courage gamine de parlé comme ça a une inconnue! tu mplait bien"

Mizuki se leva d'un geste, ce qui fit rebondir sa poitrine et elle avança doucement vers Aiko, posa sa main sur la tête de la jeune femme, approchant son visage de celui de cette dernière avec un sourire carnassier.

"si j’étais un monstre, je t'aurais déjà dévorée......hahaha t'en fait pas je plaisante! je suis une mage de Fairy Tail, le maitre m'as envoyer chercher de l'alcool, si tu veut, je peu te guider dans la ville, on sera pas livré avant un moment."

elle ébouriffa les cheveux d'aiko e riant...il était assez dur de prendre mizuki au sérieux avec cette attitude. mais le faite qu'elle traite les autres humains comme des déchet dérangeait Mizuki...qui était cette gamine? bon, elle l'apprendrais surement en discutant avec elle. elle se mis donc a marché, faisant signe a la jeune femme de la suivre, la menant d'abord a l'épicerie....pourquoi ici ne premier? car elle avait fini sa bière! quel question! alors qu'elle marchait elle voulu en savoir plus.

"au faite je me suis pas présentée...comme tu le sais déjà je suis une mage de fairy tail et je m'appelle Mizuki Kazuhiko et toi?"

Mizuko avait une voix douce et chaleureuse...a la voir parlé ainsi avec aiko, on aurait pu croire que c’était sa grande sœur...il faut dire que la jeune mage était d'un naturel très doux et calme et aimait prendre soin des gens. Elle fit un sourire angélique a Aiko alors qu'elles arrivait a l'épicerie.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 21 Sep - 23:38

Lorsqu'elle éclata de rire, Aiko haussa un sourcil, se demandant ce qu'elle avait à rire comme une patate... Bon une patate ça ne rit pas, m'enfin disont que sur le coup, c'était une expression à la Aiko qui se demandait sur quelle folle elle venait de tomber, d'ailleurs, c'était la première fois que l'on riait d'elle depuis que sa mère était morte, c'était pour cette raison qu'elle se posait des questions. Par la suite, la demoiselle se leva et s'approcha, ce qui fit se figer Aiko sur place. Elle se rapprochait beaucoup trop à son goût.

*Qu'est-ce qu'elle me veut cette malade ?*

Pensa Aiko en ne pouvant plus bouger. Elle n'arrivait même plus à reculer, alors l'inconnue pût poser sa main sur sa tête et lui expliquer qui elle était. Lorsqu'elle lui ébouriffa les cheveux, elle pût se rendre compte que la jeune fille disparaissait petit à petit. Ce qu'elle avait eût entre les mains ? Un clone fait d'ombre, une technique assez pratique, car durant ce temps, Aiko avait pût se transformer en ombre, ce qui lui avait permise de se rendre derrière un mur, pour ensuite reprendre forme humaine en tremblant, et après elle était courageuse ? Hein ? La bonne blague ! Lorsqu'elle eût retrouvé son souffle et sa témérité, elle revint vers la miss, mais à une distance raisonnable.


"Dévorer une ombre, c'est extrêmement dur mademoiselle... Je veux bien que vous me guidiez, amis... Ne refaites plus ce geste, jamais !"

En disant ces dernières paroles, Aiko eût comme une envie de pleurer. Ce geste, ça lui faisait se souvenir des petits gestes d'affections que sa mère lui faisait et s'en souvenir lui faisait toujours avoir de vives émotions, qu'elle retenaient bien avant qu'elles se déferlent, ce qui avait été le cas actuellement, elle avait juste l'air triste et c'était tout. Bien qu'elle disait ne pas être un monstre, pour Aiko, la plupart des humains l'étaient, car bien qu'ils avaient l'air gentils, pour certains, ce n'était qu'une couverture. L'ombre se mit alors à suivre la fée en ne disant rien, ne faisant apparaître aucunes émotions dans son regard, ce qui pouvait être flippant à regarder.

De plus, comme à son habitude, alors que ça ne servait à rien, Aiko avait utilisé sa magie secondaire, ayant donc sondé la miss ayant de voir à travers son corps, ce qui fait qu'elle avait eût l'impression de voir quelque chose de bizarre en cette demoiselle, mais peut-être qu'elle se trompait, donc, en plus de ne pas croire en sa gentillesse, elle se méfiait. Au bout d'un moment, l'inconnue rompit le silence et lui adressa la parole, enfin elle croyait lui avoir adressé la parole, car pour l'embêter, voulant lui faire comprendre qu'elle aussi était capable de faire des choses aussi étranges que lui ébouriffer les cheveux, alors lorsqu'elle s'était mise à parler, elle s'était transformée en ombre, ce qui fait que Mizuiki parlait toute seule devant l'épicerie. C'est à ce moment là qu'un jeune homme sorti de l'épicerie et voyant comment Mizuiki était belle, il tenta de la draguer.


- Alors beauté on vient faire ses courses ? Tu n'as pas besoin de les faire, vient avec moi, je vais te montrer un endroit super sympa où l'on va bien rigoler... Tout les deux...

"Bonjour !"

Voyant qu'il commençait à poser l'une de ses mains, qui tenait son cornet de courses, vers les fesses de Mizuiki, alors que l'autre main tentait de se balader sur la poitrine de la miss, Aiko se dit qu'il fallait agir, car sinon elle risquait de perdre sa guide, alros sans qu'elle ne s'y attende, elle sorti de l'ombre et souhaita le bonjour au jeune homme. Ce dernier ne s'y attendant pas, cria de peur et s'enfuit aussi vite qu'il était venu. Une fois complètement hors de l'ombre de Mizuiki et avoir retrouvé son apparence solide, la demoiselle entra dans l'épicerie et commença à scruter de quoi de l'œil s'il y avait ce qu'elle désirait acheter. Au final, elle n'avait pas répondu à Mizuki, mais pour l'ombre, ce n'était pas grave, car elle n'était pas obligée de savoir ce genre de détail

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 22 Sep - 0:41

visiblement, la jeune femme n'aimait pas le contacte 'humain' et avait une magie de l'ombre. cela fit sourire Mizuki, une magie en effet très puissante en terme de tactique. la magie d'ombre ne possède pas une force destructrice en sois, mais bien manier, elle rend l'utilisateur intouchable et indétectable! une magie d'assassin comme Mizuki les aime! en plus cette gamine avait une aura de tueuse, elle avait envie de tuer la démone, ce qui n’était pas une bonne idée. quand elle lui dit qu'il était dur de dévoré une ombre, Mizuki se mit a rire.

"t'en fait pas, jconnais quelqu'un qui y arrive...."

elle ignora volontairement cet histoire de geste. une fois a l'épicerie, elle remarqua que la jeune femme n’était plus la, mais sentait sa présence. c'est alors qu'un homme commença a dragué Mizuki et on peu aisément voir une veine apparaitre sur son front malgré son sourire apparent.

"écoute gamin si tu tien a la vi..."

elle ne pu finir sa phrase que la jeune ombre apparu, faisant fuir le vil pervers et lui sauvant, au passage, la vie. Mizuki soupira et entra après la jeune femme dans l'épicerie, c'est alors que tout le monde regarda les deux femme....l'épicière, habituer a Mizuki, la salua alors aussi bruyamment qu'a son habitude.

-ah ma petite mizuki ça faisait longtemps!

"wai, j'étais en mission avec le maitre et son groupe"

-oh! ça devais être du lourd alors!

"pas autant que de devoir retenir ce stupide lézard! "

-haha dit pas ça Mizuki on sais tous que tu l'adore notre Natsu!

"wai...vous me mettez comme d'hab?"

-tu en a déjà plus? tu boit trop tu sais!

"vous avez pas vu kanna!"

-hahah tu a raison, au faite, c'est ta petite sœur qui est avec toi?

"non, pas vraiment, je la guide dans la ville"


quand mizuki avait parlé de sa mission elle avait un sourire au lèvre, comme si elle prenait plaisir a vivre avec fairy tail...mais quand elle parla du 'lézard', qui n’était autre que natsu la salamandre, elle eu l'air exaspérée. il faut dire qu’empêcher natsu de tout faire péter était pas facile...ensuite les deux femme avait rit en parlant de kanna, qui buvait presque H24. la dernière question fit affiche un petit sourire sur le visage de Mizuki, qui, la main sous le menton et le coude sur le comptoir, regarda la jeune ombre d'un air tendre. c'est vrai qu'elles se ressemblait un peu...mais visiblement la petite refuserais tout contacte avec la démone...bah, c’était mieux pour elle...le jour ou Mephisto donnerais le signal, Mizuki devrais faire des choses qui ne lui plairons surement pas...alors autant que la gamine sois hors de tout ça. la vendeuse remis alors une boite, remplie de bouteille a Mizuki qui la paya avec un sourire, avant d'en ouvrir une et de commencer a boire. Elle attendit que la jeune est fini de faire son choix pour aller au magasin suivant, la fixant toujours avec cet air d'ange.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 22 Sep - 18:03

Alors, comme ça, il y aurait quelqu'un capable de dévorer les ombres ? Aiko plissa les yeux et les fit rouler de droite à gauche. Hum cela lui disait quelque chose, mais quoi ? Bon elle lui poserait plus tard la question pour savoir qui était cette fameuse personne. Une fois dans l'épicerie, la jeune mage ne dit rien, se contentant de fixer ce qui pouvait lui être utile, bien qu'entendre blablater les deux miss commençaient légèrement à l'exaspérer. Qu'elle lui donne sa commande et basta ! Lorsqu'elles s'intéressèrent enfin à elle, Aiko faillit avoir une attaque en entendant la vendeuse lui demander si elle était sa petite-sœur.

"Non jamais de la vie !!! Et après je me barre ! Euh... Pardon... Bonjour madame, voici ma commande"

S'exclama violemment la jeune femme, puis réalisant que ces mots étaient sortis tout seul, elle baissa légèrement la tête en demandant pardon, l'air gênée. Elle se ressaisit et commanda. Quelques minutes plus tard, elle eût un cornet remplis de fruits et légumes, avec un peu de poisson et du fromage, avec en plus, du pain, du lait et un peu de chocolat. En donnant le sac à la miss, la vendeuse fût tout de même un peu surprise.


- Et bien jeune fille, tu manges bien équilibré pour ton âge, mais tu sais, tu n'as pas besoin de suivre un régime, tu es très bien comme tu es ! Et voilà la monnaie !

"Je ne suis pas un régime, je suis végétarienne et je mange selon mes moyens et les légumes t les fruits, c'est vraiment bon pour la santé ! Là j'en ais pour un mois, ça me suffit et si je rentre pas assez vite, Froufrou se fera un plaisir de finir les restes. Merci et au revoir madame ! Mizuki, attendez-moi quelques minutes, je reviens de suite !"

- Juste ce sac pour un mois ? Elle bouffe pas à sa faim la gamine ! Ma petite Mizuki, tu devrais la prendre dans la guilde pour que tu t'en occupes un peu !

En entendant les paroles de la vendeuse, aiko avait arqué un sourcil. De quoi elle se mêlait ? Elle faisait ce qu'elle voulait avec son corps, son estomac et surtout, avec son argent ! Après avoir rangé la monnaie dans son porte-monnaie, la demoiselle sorti de la boutique, puis ferma la porte derrière elle, ce qui permit à l'épicière de faire un commentaire, en ayant l'air offusquée en ayant apprit comment Aiko se nourrissait. La principale intéressée s'était transformée en ombre et était retournée chez elle. Etant transformée en ombre, elle allait assez vite. Une fois chez elle, elle rangea le tout où cela devait être, puis ferma à clef et se retransforma en ombre pour revenir le plus vite possible, car ayant une conscience, elle tenait ses promesses. Lorsqu'elle fût à nouveau devant l'épicerie, elle redevint humaine, puis se mit à attendre Mizuki.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 22 Sep - 19:51

la réaction de la jeune femme quand on supposa qu'elle était la petite sœur de Mizuki laissa la démone sans voix. suite a cela elle s'excusa, montrant qu'elle n’était pas si mauvaise que ça. elle dit ensuite a Mizuki qu'elle revenait vite et cette dernière accepta d'un signe de tête. alors qu'elle sortait, la vendeuse dit a Mizuki qu'elle devrais la prendre a la guilde et Mizuki eu un sourire.

"je doute fortement qu'elle accepte...c'est dommage elle a le talent pour devenir une grande mage pourtant...."

la jeune femme avait une voix presque déçu. i lest vrai que Aiko serait bien mieux a fairy tail...elle avait en plus des prédisposition a devenir une mage réputé et natsu ne ferais pas le difficile...mais juste l'idée d'avoir un lien avec la jeune femme la dégoutait, alors avec une guilde entière...quand elle revint, Mizuki l'attendait contre le mur, devant la porte de l'épicerie, encore en train de boire. Elle fit un sourire doux a Aiko qui avait tenu parole avant de se levé.

"tu nous a entendu n'est ce pas?...sache que je pense réellement ce que j'ai dit, tu aurait ta place a la guilde...mais je ne peu pas te forcer a me suivre."

Mizuki se rappelais que la jeune femme voulais aussi trouvé un magasin vendant du matériel de bricolage. avec tout les truc que cassait la guilde, elle en connaissait un bon. pendant tout le trajet, Mizuki resta silencieuse, elle n'osait pas posé de question de peur que la jeune femme se braque encore. Avant d'arrivé, le pervers vu Mizuki et voulu retenté sa chance.

-hey jolie demoiselle!

"...."

-allez m'ignorez pas! j'aimerais beaucoup faire plus ample connaissance!

"jte conseil de gardé ton baratin pour une autre"

-mais non dite pas ça! moi je vous trouve sublime et j'aimerais vous connaitre plus...


en disant ça, il mis la mains aux fesses de Mizuki qui ne réagit pas mais eu un sourire mauvais sur son visage d'ange. seul aiko avait pu voir ce sourire, mais la raison devais encore lui échappé quand une marque noir apparu sur la main de l'homme.

-c'est quoi ça?!

"je t'avais prévenu de ne pas me touchée..."

-t'est une mage?! non! c'est quoi ça?!

"amateratsu...la prochaine fois tu écoutera ce qu'on te dit...enfin...si il y a une prochaine fois bien entendu..."

-quoi?!


la marque s'étendit a son bras avant de se mettre a brillé. après un moment, la marque explosa, libérant des flammes noir sur le corps de l'homme qui se mis a brulé. Mizuki l'ignora totalement, un léger sourire aux lèvres, ayant visiblement fait exprès d'utilisé sa magie. arrivé au magasin, elle entra en première et le vendeur s'exclama alors.

-oh mizuki! c'est encore le maitre qui t'envoie?

"non pas cette fois"

-haha on peu appelé ça un miracle! qu'est ce qu'il te fallait?

"j'ai accompagnée cette petite, elle ne savais pas ou se rendre."

-ah si c'est une amie a toi je lui fait le tarif guilde alors!

"merci beaucoup"


en effet, Mizuki avait fait exprès de venir pour faire payer moins cher la petite ombre. fairy tail faisait tellement de dégât qu'il était les premiers client de la boutique! donc le vendeur les connaissait depuis longtemps et leur faisait un prix.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 22 Sep - 21:20

En entendant ce que dit Mizuiki, à son sujet, alors qu'elle ne devait pas écouter, elle se figea sur place, son visage se déformant légèrement par la tristesse et la folie, sa mère le lui disait souvent, la trouvant également très talentueuse. Lorsque Mizuiki sorti de l'épicerie, elle pût voir Aiko à genoux, s'appuyant sur ses deux mains posées en avant en ayant la tête penchée en avant, ayant l'air de souffrir. En entendant la voix de la mage, cette fois-ci, Aiko retourna sa tête en ayant quelques petites larmes, qui n'arrivaient pas à s'échapper de ses yeux.

"pourquoi vous n'arrêtez pas de me faire du mal en essayant d'être aussi gentille avec moi alors qu'au fond de vous , vous ne pensez aucunement tout ce que vous dites ? Ma place n'est à nul part ! Je suis une ombre et une ombre c'est solitaire !"

Il fallait qu'elle arrête de ce voiler la face, la solitude, ce n'était pas ce qui était le mieux pour une jeune fille de son âge ! Lorsqu'elle se senti mieux, elle essuya ses yeux, puis se redressa. Après l'avoir scrutée quelques minutes avec un regard plus que sérieux, ayant l'air de lui demander silencieusement de garder le silence du spectacle qu'elle avait admiré, sinon elle la tuerait de sang-froid. Par la suite, elles reprirent leur route et le pervers de tout à l'heure fit son grand retour. Tient, il était plus courageux qu'elle ne le pensait, c'était pour cette raison qu'elle eût des grands yeux ronds comme des soucoupes qu'elle fit cligner plusieurs fois.

Le jeune homme insista, mais Mizuki lui infligea une correction qu'il n'était sûrement pas prêt d'oublier. Tout d'abord, il eût une marque dans la main et ensuite, elle s'allongea et explosa, ce qui fit que le garçon se retrouva très mal en point, mais sa guide avait l'air de s'en foutre, alors Aiko hocha la tête et la suivit. Elle la laissa passer devant, lorsqu'elles entrèrent dans la boutique. En entendant les paroles de l'homme, Aiko se dit qu'elle avait bien fait de ne pas rejoindre une équipe de malade qui cassaient tout sur leur passage. L'homme pensant qu'elle était son amie, lui fit un prix, ce qui préoccupa la demoiselle.


"Et bien, merci... Je... Enfin... Il me faudrait... Enfin... Ceci..."

Aiko avait l'air vraiment troublée par les mots de l'hommes, ce qui était plus que visible, vu qu'elle rougissait un peu et qu'elle bafouillait. Elle réussi tout de même à obtenir ce qu'elle désirait. Elel remercia l'homme, puis paya, et ensuite, elle s'en alla prestement de la boutique, refermant la porte derrière elle en la claquant. Elle s'appuya contre le mur, puis reprit sa respiration. Non elle n'y pouvait rien, elle avait vraiment de la peine avec tant de gentillesses venant de la part de tous ses inconnus. Lorsque Mizuki sorti du bâtiment, elle se redressa, puis se retourna en la fixant avec un regard fixe pendant plusieurs minutes avant de lui adresser enfin la parole.


"Vous avez remplis votre mission, je vous laisse remplir la votre... Au fait... Je m'appelle Aiko Blackstar, mon pouvoir est une magie perdue utilisant les ombres... Voilà, vous savez tout"

Après lui avoir dit ce qu'elle désirait savoir, la jeune mage détourna la tête, puis prit son sac, qu'elle avait posé par terre, avant de tourner les talons, s'éloignant gentiment, pensant ne plus avoir à faire avec cette ville et ses habitants, ce qui la soulageait grandement. Non, même si elle avait l'impression que son cœur s'ouvrait à cette fille, elle ne regrettait pas le fait de s'en aller... Après tout, c'était mieux ainsi, mieux valait s'en aller avant qu'elle ne s'y attache.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mer 23 Sep - 2:31

Quand la jeune femme cria après Mizuki qu'en réalité, elle ne pensait pas ses paroles, cette dernière se mordit la lèvre pour ne pas giflé Aiko...cette gamine n'arrivait vraiment pas a faire confiance. elle lui mis une pichenette sur le front avant de tourné les talon pour partir. Elle se stoppa alors, pour dire une dernière chose, mais on sentait sa voix légèrement tremblante.

"sans lumière, il n'y a pas d'ombre...tu devrais apprendre a faire plus confiance...tu ne sera jamais complète sans lumière."

par la suite, on pouvais voir qu'en effet, Mizuki était un peu spécial...a la fois ombre et lumière, a la fois fée et démone...mais cela ne l’empêchait pas d'essayer de prendre soin des autres et d’être gentille avec ceux qui le méritait. a la fin, la petite fini par se présenté auprès de Mizuki, ce qui la fit sourire.

"enchantée de te rencontré Aiko-chan, j'espère te revoir...sache que tu sera toujours la bienvenue a la guilde"

alors que les deux femmes allaient se séparé quelque chose attira l'attention de Mizuki....sans hésité une seconde, elle fit demi tour et sauta sur Aiko, la plaquant au sol, se mettant au dessus d'elle. soudain une boule de feu s’écrasa sur le dos de Mizuki qui avait agit afin de protégé Aiko. Elle sourit alors a la jeune femme avant de se relever.

"putain...je pensait pas qu'ils oseraient venir ici..."

-alors Amateratsu, tu pensait t'en sortir aussi facilement après ce que tu nous a fait?

"je pensait surtout que vous étiez trop lâche pour entré a Magnolia...finalement vous êtes pas autant des lavette que je le pensait"

-comment ose tu sale pute?!

-on va te faire payer ce que tu a osé nous faire salope...

-wai, jpense qui y'a de quoi s’amuser avec ce jolie corps

"hahaha essaye donc si tu l'ose, mais méfie toi....les dragon on du flair..."


ils était nombreux...dix mage...tous d'une guilde noir, exterminé par fairy tail il y a peu. la guilde black snake, une guilde clandestine qui leur avait posé problème par le passé...Mizuki se faisait une joie de finir le travaille! Mizuki scruta le groupe, tendant le bras pour qu'aiko reste bien derrière elle.

"deux mage de vent, un mage bestial, deux mage de combat, un mage de nature, un mage d'eau, un mage de feu et un gamin...ça sera du gâteau. reste bien derrière moi ils risquerait de te prendre pour cible...ils ne se battent jamais a la loyal..."

-quand t'aura fini de te pisser dessus on pourra com...


l'homme ne pu finir sa phrase qu'une homme blond avec un long manteau apparu, lui mettent la main sur le visage et le poussant en arrière. Il regarda alors Mizuki avec un sourire pervers et se mit a rire.

-kuf kuf kuf, méfié vous, nous avons quand même Mizuki Kazuhiko en face de nous...c'est une mage de rang S ne l'oubliez pas...

"Zakuroki, le lézard c’était donc pas chargé de toi?"

-heureusement pour vous, j’étais absent de la guilde quand vous avez attaqué...mais je vais remédié a cela maintenant.

"et que pense tu faire avec ta magie insignifiante gamin?!"


en une seconde, le combat s’engagea! Mizuki avait deja foncé sur le chef de guilde qui avait contré le coup de poing de Mizuki. cette dernière se mis alors a sourire et le gant du chef se mis a briller, comme la main du pervers plus tôt. Mizuki eu alors un sourire démoniaque et alors que le chef retirait son gant, elle fonça sur le mage de feu lui attrapant la tête.

"vous ignorez ce que fait ma magie visiblement...je ne suis pas une vulgaire mage de feu comme la salamandre! ma magie a d'autres effet...un exemple, tout ce que je touche.....explose!"

le mage de feu se mis alors a paniqué alors que les marque noir se propageait sur son visage et que le gant du chef de guilde explosa, libérant des flammes noir. personne ne fut alors touché et les flammes disparurent assez vite. Mizuki elle revint a coté d'aiko, regardant la tête du mage de feu s’enflammer avant d'explosé, rependant sont cerveau partout dans la rue sous le rire démoniaque de la mage. le corps prit alors feu d'une flamme noir que le chef de l'autre guilde regarda d'un air sérieux.

-c'est donc toi qui utilise ces flammes?

"oh, tu les connais?"

-qu'on t'elle de spécial chef?

-la légende raconte que les flammes noir maudite brule pendant sept jours et sept nuit et ne s’éteigne qu’après avoir consumé ce qu'elles ont touché...

"en effet, c'est l'autre effet de mon amateratsu, mais je peu aussi les stopper d'un simple regard. alors, vous voulez toujours essayer de me violée?"

-sale garce!


un des mage de combat, Kanto, qui semblait utilisé une magie lié aux épée fonça vers Mizuki, visiblement frustré. La jeune femme se mis alors a sourire et au moment ou il voulu la frapper, elle sauta, attrapant sa tête et lui faisant faire un demi tour. le corps fut encore quelques pas avant de chuté lourdement au sol, lâchant les lames. suite a cela, Mizuki gonfla ses joue et souffla un jet de ses flammes noir sur le groupe, mais le mage de nature, Sheet, 'interposa, faisant poussez des arbres qui prirent feu a la place du groupe. Mizuki s'essuya alors la bouche avec un sourire, pas de doute que ce cirque allait faire venir le reste de la guilde, mais elle n'avais pas besoin d'aide, cette guilde était vraiment un regroupement de loser...sont seul soucis était de protégé la petite afin qu'ils ne la prenne pas en otage.


Les mages de Black Snake:

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Mizuki le Mer 23 Sep - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mer 23 Sep - 20:12

Les paroles de Mizuki remirent un peu en question la jeune mage. Sans lumière, elle était incomplète, que voulait-elle dire par ces paroles ? Non c'était faux, elle était tout à fait complète ! Cette nan délirait ! Soudain, elle se fit sauter dessus, ce qui fit qu'elle atterrit à plat ventre sur le sol, dans une position des plus inconfortable, car n'ayant pas prévu le coup, elle n'avait pas eût le temsp d'agir. Pensant qu'elle était vraiment folle, elle eût envie de se débattre, mais ne le fit pas en voyant une boule de feu qui leur passa au-dessus de la tête. Alors, elle venait de la sauver ? Impossible, et pourtant, c'était la vérité !

Par la suite, en se relevant, elle vit des mages faire leur apparition. A les entendre, ils se connaissaient. Ils l'appelaient par le nom d'une déesse solaire Japonaise, ce qui lui fit ce demander pourquoi, jusqu'à ce qu'elle fit le rapprochement avec sa précédente attaque, c'était un bon surnom qu'ils lui avaient trouvés. Par la suite, ils se mirent à l'insulter et à proférer des menaces à l'encontre de Mizuki, ce qui à sa grande surprise, eût l'air de l'énerver.
¨
"Ce ne sont que les lâches qui agissent en bande et ne savent rien des livres qui agissent comme vous le faites ! Allez vous cultiver, vous ne valez rien bande de cloportes !"

En s'entendant dire ces paroles, Aio fût un peu surprise au début, mais étant bien lancée, elle continua, jusqu'à ce qu'elle se soit relevée, ayant l'air prête à attaquer. Même si elle ne faisait pas confiance en la mage et qu'elle ne voulait rien avoir comme lien avec cette dernière, elle l'avait tout de même aidée, alors en échange, Aiko était prête à faire pareil. En entendant l'Amaterasu énumérer la magie de leurs ennemis, puis lui dire de faire attention, car ils ne se battaient pas à la loyale, la jeune fille eût alors un petit sourire aux lèvres.

"ça tombe bien, je m'y connais bien en fourberie"

Déclara la miss, ayant l'air d'avoir une idée en tête. Par la suite, le chef de la bande fit son apparition et décrit vraiment ce qu'était Mizuki, ce qui n'étonna pas cette dernière, elle savait bien que cette nana était étrange et elle savait en partie, à présent pourquoi elle pensait cela de sa guide. Pendant ce temps, le mage de feu ce fit éclater la cervelle, ce qui ne fit pas ciller la donzelle, ni l'effraya, en faites, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid, et si à cet instant elle aurait eût des pops corns à la main, elle les auraient mangés, comme quoi, la mot ne lui faisait vraiment aucun effet. Suite à cela, l'un des mages de combat voulu venger son camarade, mais il se fit vite remettre à l'ordre.

Mizuki envoya, par la suite, son sort de feu, enfin plutôt, le souffla, ce qui étonna un peu la miss, ce demandant comment elle arrivait à faire ça, mais malheureusement, il n'y eût aucunes victimes, car les mages se protégèrent grâce aux pouvoirs du mage possédant une magie de type nature. Lorsqu'il n'y eût plus qu'un petit tas de cendres, Aiko sourit, ayant toujours son idée en tête, il était temps qu'elle la réalise. Alors qu'ils pensaient être sauvés, ils entendirent soudainement, comme un bruit de déchirure. Ils se retournèrent et purent voir la jeune femme, une épée d'ombre à la main, leur souriant.

"Dans trois pas... Vous allez mourir..."

- C'est quoi ces conneries ?

"Un"

- Il commence à faire super chaud les gars, vous trouvez pas ? C'est à cause de cette catin ?

"Deux"

- Mais arrêtez-la au lieu de la regarder bêtement !

"Trois !"

La jeune femme s'était transformée en ombre et était apparue derrière eux, tranchant leur ombre avec son épée. Lorsqu'elle retrouva sa forme humaine, avec un air de démone en quête de sang, elle se mit à leur parler avec une voix angoissante, tout en les regardant, de son œil unique, avec un regard fou. Ne sachant pas quoi faire, ils essayèrent de la retenir, mais ils ne savaient pas quoi faire, vu qu'ils ne comprenaient pas ce qu'elle avait fait. Tout en avançant, la miss avait aspiré leurs ombres et n'en ayant plus, ils se mirent soudainement à prendre feu. Et oui, même dans Fiore, ne plus avoir son ombre était mortel. Ceci étant fait, la miss tomba inconsciente, cette technique était encore trop puissante pour elle, mais avec encore un peu d'entrainement, elle ne devrait plus avoir ce type de problèmes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 24 Sep - 1:03

Visiblement, la petite comptait se battre. intéressant! quand les flammes de Mizuki furent stopper, les arbres prirent instantanément feu et se consumèrent entièrement, malgré les tentative du mage d'eau. suite a cela, elle usa d'un sort étrange, tuant trois des mage en face, mais cela lui couta de perdre connaissance juste après. dommage, cette magie était amusante! Mizuki se déplaça a grande vitesse pour attrapé la petite et se mit alors a sourire. elle la déposa sur un banc non loin mais le mage bestial voulu faire le fou et attaqua Mizuki qui portait la jeune femme. a la seconde ou il frappa en direction de Mizuki, un mur de flamme noir se dressa et le mage prit feu...c'en était fini de lui. Une fois Aiko déposé, elle revint devant les mage, marchant sur les cendre d'Asu.

"maintenant que la petite ne peu plus m'entendre ou me voir, je vais pouvoir me lâchée...tout façon, une fois mort, vous ne pourrez jamais parlé de ce que vous avez vu ici..."

les mage firent alors un pas en arrière, commençant a doutez, puis le mage du feu et celui du vent se mirent d'accord pour lancé un combo sur Mizuki. pas de doute que sur un humain, ça le tuerait sur le coup...mais ils allait avoir une surprise!

-on y va!

-wai!

"...."

-Fireball!

-strengthening wind!

-fiery wind!

-fiery wind!


un vent enflammé déferla sur Mizuki qui ne bougea pas d'un millimètre, comme si ça ne lui faisait rien, fermant les yeux. une fois le sort lancé, elle ouvrit les yeux et balaya les flammes juste avec sont aura avant de sourire tel un démon.

"vos magie de misérable humains n'auront aucun effet sur moi!"

-hum, et si on essayait ça? Raitosāberu!


le combattant de contacte attaqua alors Mizuki avec des sabres de lumière, qu'elle bloqua avec un seul bras en baillant. elle se mit ensuite a sourire, quand une marque noir se rependit sur les sabres.

"il me semblait vous avoir dit que tout ce qui me touchait explosait..."

-impossible!


dans une grande explosion, le mage fut soufflé et mourut sur l'impacte du mur le plus proche. pour les deux autres, une mort aussi rapide les attendait. sans prévenir, Mizuki fonça sur le mage de vent et d'un seul mouvement, lui arracha le cœur avant de le broyer. quand au gamin, elle passa a coté de lui, qui était figé par la peur et lui trancha la tête d'un simple mouvement de la main, léchant le sang sur cette dernière. elle fit ensuite un sourire maléfique avant de foncé sur le chef, qui, prit de panique, gela Mizuki sur place. la jeune femme était prise dans un bloque de glace et l'homme reprit sont calme, se mettant a rire.

-kuf kuf kuf, même toi tu ne brisera jamais cette glace, elle absorbe la magie...tu n'as donc aucune chance de t'en sortir, tu va périr ici même et après je m'occuperait de cette gamine et de ta guilde!


soudain, la glace devint rouge et se mis a chauffer, avant de se fissuré. sans prévenir, le bras de Mizuki la traversa, arrachant le bras du maitre de l'autre guilde. quand Mizuki en sortie, elle avait changé...ses cheveux était rouge, tout comme ses yeux. elle portait maintenant une armure composé de plume rouge et de pièce d'or, rappelant un phénix. L'homme se mis alors a paniqué.

-qu'est tu?! tu ne peu pas être humaine!

Mizuki se mis alors a rire, prenant l'homme par le col qui paniqua de peur d'explosé, en oubliant presque sont bras sauvagement arraché peu avant. lui qui était si fier en arrivant pleurait maintenant comme un enfant. Mizuki approcha son visage de celui de l'homme avec un sourire carnassier.

"ta glace n'as pas marché, car je n'utilise pas la magie...et en effet je ne suis pas humaine...nous somme les démons de zeref et nous utilisons les malédiction...mais chut"

elle avait dit cette phrase de façon a que seul l'homme puisse l'entendre avant de le lâché au sol, tendant le bras gauche. dans sa main se forma un arc de feu, tandis qu'une flèche apparu dans l'autre main. avec un sourire sadique, elle le laissa partir en courant avant de lui tiré la flèche dans le corps, le regardant brulé sur place. une fois tout les corps réduit en cendre, Mizuki reprit sa forme humaine afin de revenir auprès d'aiko qui était toujours inconsciente. Elle se mis alors assise sur le banc, posant la tête de la jeune femme sur ses genoux, lui caressant doucement le front.

"elle est tellement mignonne quand elle se repose...je me demande ce que tu a pu vivre pour être si seule ma petite..."

heureusement qu'elle était évanouie, ça lui évita le spectacle de voir la première forme Etherious....en effet, Mizuki avait beau être un démon de zeref, elle était bien plus humaine que certain humain et finissait même par apprécié ces "être inférieurs"....peu être était ce a cause du contacte de Natsu...mais elle commençait a éprouvée des sentiments, surtout a l’égard de cette petite qui lui ressemblait tant, tout en étant différente.


[Mizuki Etherious forme I: Phoenix]
Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 24 Sep - 18:52

Aiko s'était sentie déplacée, mais elle n'avait pas réagit, continuant de sombrer dans son inconscience, se transformant peu à peu en rêve, ayant donc changé de stade pour celui de l'endormissement, mais ce qui était fou, c'est que rien ne semblait la réveiller, ce qui donnait l'impression qu'elle était morte, mais une Shinigami, ça ne meurt pas ! Au bout de quelques minutes, lorsque sa tête se fit mettre sur des genoux, la jeune femme se mit alors à bouger, émettant ainsi quelques sons de mécontentement. Est-ce qu'elle sentait même en dormant qu'on la touchait ? C'était incroyable, elle devait avoir un radar incrusté dans son corps !

Quelques minutes après, ses sons s'intensifièrent, tandis que des larmes coulèrent de son seul œil valide, ce qui pouvait être intriguant à remarquer, car normalement, los deux auraient dû être humides. Après, va savoir si Mizuki avait fait le rapprochement entre ce détail et le fait qu'elle avait toujours ses cheveux qui le cachaient.. Ce qui était sûr, c'est qu'en ce moment, Aiko cauchemardait, ce qui pour la demoiselle n'était pas nouveau, car lorsqu'elle fermait ses yeux presque toutes les fois où elle dormait, elle cauchemardait, ce qui pouvait aussi expliquer le fait qu'elle se soit vite évanouie, car elle ne dormait pas beaucoup.

Pauvre Aiko, elle ne mangeait pas beaucoup, ne dormait pas beaucoup, tout ce qu'elle faisait, c'était tuer ! Il était donc très étonnant de voir qu'elle tienne encore debout avec ce rythme de vie qui n'était pas très bon pour son corps. Tout en s'agitant, elle avait agrippé les jambes de Mizuki, comme si c'était la seule chose qui pouvait l'aider à s'en sortir. Au bout d'un moment, ses mains lâchèrent la mage, et sans qu'elle ne puisse rien faire, Aiko tomba du banc, ce qui fit qu'elle se réveilla d'un seul coup, en sursautant et en émettant un cri, prouvant qu'ellle avait vraiment eût peur. Lorsqu'elle vit Mizuki, elle la scruta avec des yeux ronds, avant de se redresser, ce mettant sur les fesses, après avoir reculé, puis elle se recroquevilla sur elle-même en tremblant.


"Je vous interdit de dire un seul mot sur ce que vous avez pût voir ! Durant tout ce temps où j'étais évanouie, vous avez pu profiter de ma faiblesse ! J'vous déteste ! Vous auriez mieux fait de me tuer pendant que vous en aviez l'occasion, comme tout les autres mages que vous avez tué !"

Explosa la jeune femme en ayant vraiment l'air sincère, tandis que de son œil unique coulait toujours des larmes. Après avoir pété son câble, elle se releva, prit son sac et se mit à courir dans toute la ville, ayant l'air complètement bouleversée et choquée. Lorsque son souffle lui manqua elle lâcha à nouveau son sac, puis appuya ses deux mains sur le mur, baissant la tête, puis lorsqu'elle eût l'air d'aller mieux, elle donna un coup de poing au mur, ce qui le fit légèrement craqueler, tout en émettant un cri, ce qui lui fit du bien. Si elle était autant perturbée, c'était bien évidemment à cause de la gentillesse de Mizuki envers elle. Par contre, on ne dirait pas comme ça, mais lorsqu'elle était vraiment en colère, il ne fallait pas la chercher. Soudain, elle vit une main lui tendre un mouchoir.


https://www.youtube.com/watch?v=DZxMO1sDCTc

- Cela ne va pas ? Tient tu en auras besoin

Aiko eût des grands yeux ronds lorsqu'elle vit cela. Elle prit le mouchoir, puis essuya son œil valide, tout en ayant vraiment un regard rempli d'interrogations, ce demandant ce que cette autre demoiselle aux cheveux blonds et au sourire compatissant lui voulait véritablement. Cette demoiselle n'était autre que Lucy, qui n'avait pas participé à la beuverie de la guilde et elle en avait profité pour faire les boutiques, alors voyant cette demoiselle en détresse, elle n'avait eût que l'envie de lui montrer qu'elle était présent pour lui apporter son aide, même si elle ne la connaissait pas encore.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 24 Sep - 19:46

la jeune femme semblait faire de terribles cauchemar..soudain, des larmes vinrent sur ses joue...non...sur une seule. Mizuki ouvrit de grand yeux, on pouvait voir sont regard trembler...elle avais déjà entendu parlé de ça par un membre de la guilde...qu'un seul  de ses yeux pouvait versé des larme et ce membre lui avais expliqué pourquoi. Mizuki baissa alors la tête tristement.

"mais qu'a tu donc vécu?..."

elle caressa encore une fois la joue de la jeune femme afin d'en effacer ces larmes tandis que cette dernière se rattrapa a sa jambe, ce qui surprit Mizuki. quand elle tomba, agitée par son sommeil, la fée n’eut pas le temps de la rattrapé et cette dernière chuta, se réveillant alors. Elle recula loin de Mizuki, se mettant a lui criée dessus et Mizuki baissa la tête...malgré ce que pensait cette fillette, cela blésait la démone qu'elle la pense capable de la tuée.

"pourquoi je te comparerait a ces déchets?..."

suite a cela, la jeune ombre s’enfuie sans que Mizuki ne puisse la retenir. des larmes se mirent alors a coulé le long de sa joue, ce qui la fit sursauté avant de rire nerveusement. c’était la première fois en plus de quatre cent ans que la démone versait des larmes...Elle eu alors un sourire sur les lèvres.

"visiblement j'ai hérité de votre compassion pour les humains et la vie....Zeref-sama..."

Elle se leva alors et suivie la jeune femme a l'odeur. Quand elle arriva, une femme aux long cheveux blond se trouvais la. Mizuki grogna d'abord avant d'en reconnaitre l'odeur. Elle arriva alors en ralentissant le pas d'un air surprit.

"lucy-sama?! que faite vous ici?!"

la jeune femme sursauta avant de reconnaitre Mizuki et de la prendre dans ses bras.

-AH! mizuki! comment tu va? et je t'est déjà dit de ne plus dire sama! on est une famille!

"haha, je sais mais j'y peut rien...j'ai trop de respect pour vous"

-idiote va, je ne suis qu'une mage comme les autres! au faite, ,natsu n'as pas fait trop de bêtises?

"ce lézard? vous le connaissez il est intenable!"

-haha oui! et toi petite tu te sens mieux?

Mizuki vu alors Aiko et resta figée une seconde. comment faire pour essayer de faire comprendre a la petite ombre qu'elle ne lui voulais aucunement du mal? elle soupira avant de s'approcher d'elle.

"Aiko je...pardon...je voulais juste m'assurer qu'il ne t'arriverais rien...tu comprend, ces mage étaient membres d'une guilde noir, c’était des assassins dont on c’était occupé...et ils venait se venger..."

-vous avez attaquer?!

"oui...ce qu'il restait de black snake..."

-Natsu et Grey s'en était pas occupé?

"si mais les plus fort était hors de la guilde a ce moment...et ils sont venu se vengé ce soir"

-je vois...je suppose qu'ils ne poseront plus jamais de problème n'est ce pas?

"en effet...je m'en suis assurée."

-tu a bien fait...écoute petite, je sais qu’elle n'en a pas l'air comme ça, mais Mizuki est une bonne personne, tu ne doit pas avoir peur d'elle...elle est mon amie et m'as prouvée qu'on pouvais lui faire confiance!


Lucy posa alors la main sur l'épaule d'Aiko pour essayée de la rassurer, tandis que Mizuki elle, la regardais faire, ayant un petit sourire aux lèvres. Lucy était vraiment gentille....et ça faisait très plaisir a Mizuki de l'entendre dire ça...bien que Mizuki ne sois pas une si bonne personne que ça, elle n’était pas mauvaise non plus...elle se considérait d’ailleurs comme un échec de Zeref, car contrairement a beaucoup de démon, elle éprouvais de la compassion...et n'ayant jamais pu voir sont créateur, elle ignorait si c’était voulu ou une erreur lors de sa conception. pour lors, elle espérait juste pouvoir renouée avec Aiko, qui au vu de sa réaction au réveil, devais la détestée...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 24 Sep - 20:46

En voyant Mizuki de loin, Aiko détourna le regard, faisant comment si elle ne l'avait pas vue, pusi lorsqu'elle s'approcha et commença à parler avec la blonde. Durant tout ce temps, elle avait eût la tête baissée, ne se sentant pas très bien, toute cette bonne entente et cette amitié semblait vraiment l'affecter. Elle avait envie de partir, de les laisser seules, mais n'en avait pas la force, c'était comme si elle avait perdu sa voie et sa motricité. Lorsque Lucy lui demanda si elle se sentait mieux, elle reprit un peu vie et fit "non", avec sa tête, mais cela semblait ne pas vraiment les inquiéter, car elles se remirent à parler entre elles.

Enfin, Miuki s'adressa brièvement à sa petite personne, mais elle ne réagissait toujours pas, son cœur lui faisait mal, elle avait de la peine à respirer et ça, personne ne semblait s'en soucier. Sa mère lui avait toujours répété qu'en ce bas monde, il n'y avait personne de gentils, que tout le monde était cruel, manipulateur, menteur, sadique, voleur... Bref tout les mauvais défauts des humains venaient aux oreilles de la gamine lorsque sa mère était encore de ce monde, alors comment pouvait-elle leur faire confiance ? Elle avait toujours été coupée du monde, étant surprotégée constamment et lorsqu'elle avait enfin pût quitter le cocon familial, c'était pour tomber sur des gens qui étaient comme Hana les lui avaient décrits, alors comment avoir confiance ?

De plus, dès sa première sortie, elle avait tué. La mort, voilà tout ce qui l'entourait, à part la chaleur réconfortante de l'animal sauvage que sa mère avait apprivoisé et qui ne les avaient plus jamais quittées. Peut-être qu'elle était comme leur Froufrou ? Belle et sauvage qu'il fallait apprivoiser ? En tremblant légèrement, lorsque la blonde s'adressa à elle, elle releva lentment son regard, les scrutant avec un regard interrogateur, se demandant si la chienne-louve avait ressenti la même chose la première fois qu'elle les avaient rencontrées. Si c'était le cas, alors elle aussi devait se faire apprivoiser pour que son cœur ne soit plus aussi douloureux dans sa poitrine.


"Oh !"

C'est tout ce que réussi à dire la demoiselle, commençant enfin à comprendre ce qu'on essayait de lui faire comprendre. De la lumière, il fallait qu'elle en fasse entrer dans son cœur, alors ainsi, elle serait complète. Par la suite, elle se laissa chuter en avant, se rattrapant à Lucy, lui faisant une sorte de câlin en enfuyant légèrement sa tête contre sa poitrine. C'était la première fois depuis des années qu'elle faisait un câlin à quelqu'un et cela lui faisait du bien.


"Mizuki et moi sommes pareilles... Je n'ai pas peur d'elle, mais de mes sentiments.. Mes sentiments pour elles sont si fort, même si je la déteste ! Ma mère disait souvent des horreurs sur les humains, mais vous êtes si différentes, ça me fait peur, j'ai l'impression que vous mentez, mais ce n'est pas le cas et c'est pour ça que j'ai si mal au cœur... Arrêtez d'être si gentilles, ça me fait tant de peine, mais en même temps, tant cela me fait du bien.. Je..."

Aiko avait vraiment de la peine à parler, ses paroles étaient saccadées, tandis que son œil versa encore quelques larmes, son pauvre petit cœur rempli d'ombres en prenait un sacré coup et elle avait vraiment du mal à tout gérer. Après avoir dit ces dernières paroles, la jeune femme s'évanouti à nouveau, n'arrivant pas à contenir autrement ses sentiments. Cette fois-ci, évanouie dans les bras de Lucy, elle avait un air moins dur, elle avait même une esquisse de sourire, ce qui montrait qu'elle était sincère. Par contre, quand elle avait dit qu'elle détestait Mizuki, c'était moins méchant que tout à l'heure, elle avait même presque soufflé ces paroles, montrant qu'elle ne les pensaient presque plus. En fait, elle aimait beaucoup Mizuki, mais ne savait pas comment le dire, alors même en s'étant réconciliée avec elle, elle continuait à dire l'inverse, mais avec le temps, elle apprendrait à dire du bien du gens et à faire confiance et aussi à s'ouvrir aux autres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Ven 25 Sep - 1:26

Visiblement, Aiko lui en voulait vraiment et ça faisait mal a Mizuki...elle en viendrait presque a maudire zeref de lui avoir donner de tel sentiments...soudain, elle poussa un oh qui fit sursauté Mizuki, qui cherchait un moyen de la faire sortir de cette état.quand elle dit qu'elles était pareil, Mizuki eu comme un malaise...elle espérait qu’elle n'était pas une etherious et surtout qu'elle n'avais pas comprit qui était vraiment Mizuki....quand Aiko dit qu'elle avait des sentiment fort, le cœur de Mizuki se serra...mais le pire fut quand elle annonça la détesté. la démone posa la main sur le mur. Lucy lui lança un regard discret et Mizuki lui fit un sourire, comme pour dire que tout allait bien, ce qui était évidement un mensonge. Mizuki avait du mal a comprendre cette gamine, mais une nouvelle donnée c’était ajouté: on lui avait dit uniquement du mal des humains. Mizuki eu un rire intérieur.

*en effet, les humain sont faible, ils sont naïf, parfois mauvais, fragile...mais y'en a qui sont foncièrement bon...et sous cette fragilité apparente, ils cache une force supérieur a toute autre: l'amour...c'est pour cela que vous aimez tant les humains maitre zeref?...*

Mizuki venait de comprendre aussi quelque chose...elle n’était pas forcement un échec...peu être qu'elle existait pour une autre raison. a ce jour, Mizuki ignorait pourquoi Zeref avait crée les ehterious, mais elle savais qu'il s'en voulais quand il ôtait la vie a des êtres vivant. bien que douée de compassion, Mizuki restait un démon et aimait le sang...elle ne versait donc pas de larme en ôtant des vie, mais s’arrangeait pour ne tué que ceux le méritant...elle était d’ailleurs assez a part chez ses frère et sœur, mais ceci était une autre histoire, revenons en a nos fées. quand Aiko mis sa tête dans la poitrine de lucy, celle ci eu un réaction qui fit pouffé Mizuki de rire.

-ah! mais attend! qu'est ce qu...

"laissez Lucy-sam....san...je pense qu'elle a du faire un gros effort pour arriver a faire cela..."

-tu a sans doute raison...

Lucy referma alors doucement ses bras autour d'aiko pour la prendre contre elle tendrement. Mizuki eu un petite sourire Lucy était vraiment comme une mère au seint de la guilde...Makarov avait bien choisit les dirigeant....erza était autoritaire, Natsu était foufou, Grey était calme et Lucy savait réconforté...chacun a leur façon, ils étaient un peu nos "parents"...et tous unis ils était le parent parfait...Mizuki se mis alors a rire doucement en pensant a cela. Elle versa une petite larme de joie avant de se pencher vers Aiko, commençant a tendre la mains vers elle, elle se ravisa.

"je...j'ignore pourquoi tu me déteste exactement...et...je ne veut pas manqué de respect a la mémoire de ta mère...mais sache qu'il y a des gens bon en ce monde...Natsu et les autres me l'ont fait réalisé...Fairy tail a su me sauvé des ténèbres...et...ils sont devenu ma famille...ma lumière...tu doit aussi trouvé cette lumière afin de ne plus être seule...tu comprend?"

Elle hésita un moment, puis prenant une grande inspiration, elle avança doucement sa mains vers Aiko pour lui caresser les cheveux, comme le ferais une grande sœur voulant réconforté sa petite sœur...mais la main de Mizuki était hésitante et allais plus souvent en arrière qu'en avant, ayant peur que la jeune femme le prenne mal...Lucy quand a elle, versait des larmes de joie en entendant le discourt de Mizuki...une famille,c 'est exactement ce qu’était fairy tail. peu le savent en dehors des membres de fairy tail qui l'ont trouvé, mais a son éveil, Mizuki était seule...elle fut accueillit alors inconsciente et blessée par une guilde noir...sont seul souvenir était le suivent: personne en doit savoir que tu est ma création. c’était la voix de zeref qui résonnait dans sa tête. ainsi, Mizuki se laissa maltraité comme une vulgaire humaine, n'usant jamais de ses pouvoirs sauf sur ordre du chef de guilde. Elle était traitée comme une chienne et battu, jusqu'au jour ou fairy tail intervint pour dissoudre sa guilde, sur ordre du conseil...en la voyant enchainée et traitée comme une bête, Natsu la sauva et la fit venir a la guilde...elle refusa longtemps de s'intégrer aux autres, mais voyez le résulta! elle savait donc ce que ressentait Aiko...elle tendait donc le bras, avançant très lentement vers la jeune ombre, sa main tremblant et on pouvais lire de la tristesse et de la peur dans sont regard habituellement si sur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Ven 25 Sep - 23:05

Aiko avait reprit connaissance et avait lâché Lucy, ce qui lui avait permit de se tourner pour écouter Mizuki lui faire tout un discourt. En l'entendant dire ce qu'elle pensait de sa mère, Aiko fronça les sourcils, elle n'aimait pas trop qu'on ne respecte pas sa mémoire, mais bon, elle l'avait utilisée pour se justifier et lui faire comprendre qu'elle aussi devait trouver sa lumière, lui demandant également si elle avait comprit. Aiko plissa ses yeux en les faisant rouler de droite à gauche, se demandant si elle la prenait pour une demeurée.

"Je comprends..."

Après lui avoir dit ces paroles, elle lui mordit la main, mais encore, ce n'était qu'une technique d'illusion. Lorsque la bouche toucha la main tremblante de la mage de rang S, le clone explosa en ne les recouvrant pas d'ombres, mais de lumière. De la lumière était apparue de l'ombre d'Aiko ! Au début, la principale intéressée avait rit, avant de scruter ce qu'elle avait fait avec un regard étonné. Par contre, si Mizuki avait écouté son rire, elle avait pu comprendre qu'elle se trouvait derrière elle. Par la suite, elle revint vers l'avant, elle se mit à tourner entre les deux filles, ayant l'air encore plus perturbée qu'avant.


"ça, c'est pas possible ! C'est pas possible ! Mince, je sais que je suis une pièce rapportée, mais quand même, ça c'est pas normal, surtout pour une utilisatrice de magie obscure comme moi !"

S'exclama la miss en faisant plusieurs aller et retours. Qu'est-ce qu'elle croyait Hana ? Que sa fille était idiote ? Cette dernière avait bien comprit qu'elle n'était pas sa véritable mère, à cause de certains détails qui avaient sortis de sa bouche et le fait qu'elle n'avait jamais voulu lui dire comment elle était née, lui avant mit la puce à l'oreille. Alors, à son tour, elle gaffa aussi en leur avouant ce petit détail de sa vie, sans s'en rendre compte. Ne comprenant toujours pas, mais en ayant marre de chercher pour rien, elle fini par attraper Mizuki, se laissant tomber contre sa poitrine, ayant l'air crevée.


"Je suis fatiguée... "

Avoua-t-elle à Mizuki, d'une voix un peu faible, avant de la lâcher pour reprendre son sac d'outils dans ses mains. Elle aurait bien aimé rentrer chez elle, mais elle venait de se rendre compte qu'elle n'avait plus assez d'énergies, alors elle avait essayé de lui faire comprendre, par cette simple phrase, qu'elle allait venir à la guilde, quelques minutes, pour s'y reposer, après elle partirait. Mizuki pouvait donc voir à son geste que le fait de la détester n'éait que du vent, et qu'elle ne le pensait plus.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Sam 26 Sep - 17:32

Mizuki ne savais pas trop comment se comporté avec Aiko car tout cela était nouveaux pour elle. en quatre siècle c’était la première fois qu'elle ressentait de la compassion...non...en vérité c’était depuis sont entré a fairy tail...a croire que les fée avait su éveillée en elle ce que zeref lui avait donner. soudain, la jeune femme mordu la main de Mizuki qui sursauta...elle ne risquait pas d'avoir mal vu qu'elle portait une armure magique, mais elle ne s’attendait pas a ça. ce fut une surprise général quand le clone se dispersa en lumière, Lucy sursauta d’ailleurs.

-hein?!

"de la lumière?..."


Mizuki eu alors un sourire et se mis a rire. cette gamine était vraiment unique! sois elle savait utilisé la magie de lumière mais ne le savait pas, sois sa magie avait voulu exprimé quelque chose. quand aiko attrapa Mizuki, cette dernière se figea avant de devenir rouge quand la jeune femme se laissa tombé dans sa poitrine. elle ne s’attendait pas a ça mais Aiko devait être confortable vu que Mizuki avait deux coussin...quand la jeune mage d'ombre dit être fatiguée, Mizuki passa ses bras autour d'elle pour la réconfortée, ayant un sourire sur sont visage et un regard doux. aiko reprit ensuite son sac d'outils mais on voyait a ses mouvements qu'elle était a bout et lucy eu alors une idée.

-mizuki, tu devrais l'amenez a la guilde pour qu'elle se repose.

"vous pensez?"

-oui...et arrêtez de me vouvoyez je suis pas une vielle! dit moi tu!

"pardon Lucy-sam....Lucy..."

-c'est mieux non?

"oui..."


Mizuki avait baisser la tête en rougissant quand elle avait appeler lucy sans rien ajouté. quand lucy lui demanda si c’était pas mieux, elle eu un sourire angélique...elle était vraiment heureuse avec eux...c’était dur de leur caché ce qu'"elle était, mais elle le devait...elle devait tant qu'elle n'avais pas retrouvé zeref pour savoir pourquoi il l'avait crée. Elle alla alors vers aiko, lui disant qu'elle allait venir dormir a la guilde cette nuit et que ce n’était pas négociable! et que si l'autre lézard avait un truc a redire elle lui botterait le cul! ce qui fit rire Lucy et Mizuki...Mizuki car elle aimait taquiner Natsu et Lucy car elle savait que Natsu considérait Mizuki comme sa fille et qu'ils ne se ferait jamais vraiment de mal. de plus ça lui rappelait la relation entre son époux et sont meilleur ami, Grey Fullbuster...oh oui, vous ne le saviez pas? Lucy et Natsu ont fini par se mariée!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Sam 26 Sep - 18:48

On lui proposa de venir à la guilde. Elle hocha légèrement la tête, l'air absente, puis elle se mit à les suivre, de toute fa4on, d'après ce qu'elle avait comprit, elle n'avait pas le choix. Qui lui disait qu'elle n'avait pas envie de venir ? Bon c'était rempli de mage dégoûtants, ce qui la répugnait un peu, mais au moins, elle avait de quoi dormir, ce qui était déjà pas mal. Durant tout le trajet, la miss baissait la tête, préférant regarder ses pieds, comme l'air résignée, portant ainsi son sac.c.

- Ouais, Fairy Tail à vaincu le monstre !

- Youpi !!!

- Ouais ils sont trop fort !!!

- Et après, ils vont l'emmener au conseil pour qu'elle se fasse juger et enfermer, c'est trop cool !!!

- Ouais ils sont géniaux, je veux devenir comme eux lorsque je serais grand !

Voilà l'une des raisons pour laquelle elle marchait comme cela, pour que le duo rentre victorieux de cette pseudo-mission, qui faisait quand même un peu mal dans l'orgueil d'Aiko qui commençait vraiment à ce demander si elle en était véritablement un... Etre un monstre devant le grand public et une petite fée toute mignonne dans les coulisses.... Si c'était cela son destin, alors pourquoi pas, au moins, comme cela, on continuait à la craindre et à la respecter. Par contre, si elle trainait les pieds, c'était aussi parce qu'elle était vraiment crevée, ce qui donnait vraiment l'impression qu'elles l'emmenaient de force à la guilde. Au bout d'un moment, elles finirent enfin par arriver à Fairy Tail.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 27 Sep - 17:01

Mizuki, Lucy et Aiko marchait en direction de la guilde sous les acclamation des villageois, mais le visage des fée était sombre....un monstre disait il? si ils savaient...une fois arrivé a fairy tail les deux fée ouvrirent les porte....et lucy se prit un cousin dans le visage, tombant a la renverse. Mizuki resta conne, ne s'attendant pas a cela, jusqu’à ce qu'elle assiste a uns cène bien connu: Natsu et grey qui se dispute encore! et erza semblait avoir un peu trop but pour être en état de les stopper.

-espèce de glaçon stupide!

-sale lézard!

-nudiste!

-barbecue!


Mizuki sera alors les poing, se mettant a sourire et a rire nerveusement. Lucy elle se mis aussi a rire sur le sol. visiblement, Mizuki allait être celle qui allait les séparé cette fois et elle n'était pas forcement d'humeur pour leurs petits jeux...du moins c'est ce qu'on pouvais penser mais en réalité, elle avait plus honte de présenté la guilde dans cette état devant Aiko qu'autre chose. Elle disparu alors, fonçant vers natsu et grey...sans prévenir, elle donna un coup de pied dans le ventre de grey et un coup de paume dans le menton de natsu, séparant les deux. ni une ni deux, la réaction ne se fit pas attendre...surtout celle de natsu.

-en foiré tu te prend pour qui?! tu veut te battre?!

"natsu..."

-mi...mizuki?!

-ah! désolé! je suis désolé!

"tsss, vous savez vraiment pas vous tenir les gars! des vrai gamin! a votre age!"

-hé hé tu connais fairy tail, ça serait pas amusant si ça changeait.

-hé hé hé

"pfff....sérieux les mecs....on a une invitée ce soir alors tenez vous bien okay?"

-sérieux?

-bienvenue a fairy tail alors!


étrangement, a la seconde ou ils avait comprit que c’était mizuki, ils changèrent d'attitude...pas de doute, elle avait le même talent qu'erza pour crée la peur chez ces deux la! quand ils remarquèrent la jeune aiko, tout le monde la salua, l'invitant a faire la fete avec eux...elle n'avais même pas eu a dire un mot pour être acceptée, ce qui fit rire Lucy et Mizuki. c’était ce qui leurs était arrivée aussi, elles avait été accepté en quelques secondes...Mizuki se mit a sourire et approcha d'Aiko, mais Natsu semblât réalisé quelque chose et la doubla, sautant sur Lucy.

-lucy! tu est rentrée!

-oui mon amour, je suis la

-tu m'as manqué!


natsu sera alors lucy dans ses bras alors que Mizuki arrivait en souriant. Elle se plaça a coté d'aiko, la regardant avec un sourire moqueur et lui fit signe de la tête de regardez natsu avant de faire un sourire de démon prêt a faire une bêtises....ce qu’elle fit.

"c'est beau l'amourrrrrrr"

-MIZUKI!!

-hahahahaha tu imite bien happy Mizuki


Natsu était devenu tout rouge et avait lâché Lucy sous la surprise alors que lucy elle, habituée a force que happy lui fasse le coup, avait rit. Mizuki fit un large sourire en riant avant de se pencher vers Aiko en lui faisant un sourire d'ange.

"comme tu le voit, tu sera toujours la bienvenue ici Aiko...maintenant, tu préfère faire la fête avec la guilde ou aller te reposée tout de suite?"

la jeune femme attendait la réponse de l'ombre, car celons sont choix, elle la conduirait a sa chambre ou la laisserait s'amuser avec la guilde...il y avait de tout dans cette guilde...kana qui buvait a même un tonneau de 20l, Elfman qui chantait avec une cravate autour de la tête, des chats qui volait dans la pièce....un véritable cirque, mais ça faisait tout le charme de cette guilde...que dis je? de cette famille.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 28 Sep - 0:35

Lorsque les portes s'ouvrirent, Lucy se reçu un coussin sur la tête, ce qui la fit tomber à la renverse, ce qui fit hausser un sourcil à l'ombre. C'était quoi ce bordel ? Elle venait à peine de pénétrer dans la guilde que c'était déjà le bordel. Voyant les deux mages régler leurs comptes, Aiko plissa les yeux en les faisant se balader de droite à gauche, n'ayant pas l'air très convaincue par cette bande de guignol. Heureusement, Mizuki redressa la situation et les calma. Se rendant compte de la présence d'Aiko, ils se ressaisirent et lui souhaitèrent la bienvenue.

"Merci... Ne vous en faites pas, je reste juste ici pour la nuit, après vous n'entendrez plus jamais parler de moi..."

Déclara Aiko, d'une petite voix presque inaudible, en baissant la tête. Par la suite, elle la redressa lorsqu'elle senti le regard de Mizuki se poser sur elle. Se demandant ce qu'elle allait faire, elle l'entendit prononcer des mots qui firent réagirent les deux amoureux, ce qui fit émettre un court et léger rire provenant de la bouche de la jeune fille, ce qui était plutôt rare de sa part. Mizuki lui dit par la suite qu'elle sera toujours la bienvenue en ces lieux et lui proposa d'aller se reposer ou d'aller faire la fête. En lançant un bref regard à cette bande d'allumé, son choix fût vite fait.


"Je vais aller me reposer, j'en ais vraiment besoin, j'en ais un peu marre de m'endormir n'importe où, si je reste encore debout, je vais m'endormir au milieu de ces fous et gâcher leur joie.. Alors je vous suis !"

C'était sa façon à elle de dire qu'elle n'avait pas envie de se mêler à la foule et qu'elle préférait plutôt être en sa compagnie que celle des autres, car à Mizuki, elle commençait à bien s'y habituer, alors les autres, elle en avait rien à faire, en tout cas, pour l'instant, et puis, elle était vraiment crevée. Elle se prépara donc à suivre la jeune femme dans sa chambre, lorsque cette dernière s'y rendrait. Tout de même, cette ombre était vraiment à part, car beaucoup de gens rêvaient d'en faire partie et n'osaient pas se présenter, alors qu'elle elle avait l'occasion d'en faire partie et au lieu de saisir la chance qui lui tendait les bras, elle s'en foutait, ce qui avait de quoi en dépiter plus d'un.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mer 30 Sep - 13:38

Mizuki avait sourit a la jeune femme et avait prit le chemin des chambres quand elle se prit un coussin sur le coté de la tête, se figeant net. soudain elle se prit une chaussure de l'autre coté et une chope de bière a l'arrière de la tête, bougeant la tête dans le sens ou l'objet la poussait. une énorme veine apparu alors sur sont crane et elle se mis a sourire, alors que certain membre de la guilde furent prit de panique. Mizuki se retourna et choppa natsu, a qui il manquait une chaussure, par l’écharpe.

"hoy le con de lézard tu te crois ou la?!"

-haha désolé mizuki, c'est grey quand il a évité!

"je veux pas le savoir! on est pas au zoo ici que je sa...."


soudain, Mizuki se prit une boule de neige sur la tête ce qui visiblement fini de la mettre en rage car sont corps s'enflamma. Elle se retourna alors violemment, envoyant natsu directement sur grey. Elle fonça ensuite dans le tas et se mit a se battre avec les deux mage.

"vous allez arrêté ce cirque! vous êtes pires que des gamins!"

-tu peu parlez! tu te bat aussi!

"ta gueule grey c'est de ta faute tout ça!"

-comment ça ma faute?!

"t'avais qu'a te prendre la sandale de natsu!!"

-hahaha

"tu vaut pas mieux que lui le barbecue!"


dans la bataille, une autre chaussure vola sur elfman, qui voulant riposté, toucha un autres membre et la bagarre dégénéra en bataille général. Malgré ses remontrance et ses crie, Mizuki avait le sourire aux lèvres, elle était joyeuse....ca se sentait...elle était vivante! soudain elle jeta natsu contre le mur avec ses flammes et natsu, assis au sol dos au mur, se mis a avalé les flammes sous les yeux d'aiko avant de s'enflammer lui même et de ressauté dans le tas, donnant un coup de poing enflammé...mais Mizuki le stoppa d'une seule main avant de faire valsé natsu jusqu'au plafond.

-hahaha on dirait quand guildarts te corrigeait natsu!

-hahaha oui ça rappel des souvenir

"bon aller jvais m'occuper de notre invité, tenez vous tranquille!"

-Mizuki!


Grey sauta alors sur la jeune femme avec une épée de glace. Mizuki eu un air terrifié sur le visage pendant une seconde avant de se calmé et d'évité le coup d'un simple mouvement...pourtant, avec la vitesse de grey, elle aurait du se le prendre, mais elle avait fait un mouvement étrange, comme si elle avait reculer, puis ré avancer, évitant le coup et brisant la lame de glace. elle mis ensuite un coup de pied retourné a grey le faisant valsé dans le groupe, stoppant la bagarre en les mettant tous par terre.

"je monte dormir, évitez de me réveiller ....sinon je viendrais vous calmer!"

-AYE!

-AYE!


Mizuki sourit alors et accompagna Aiko jusqu'au chambre. elle ouvrit alors une porte...une chambre sombre et classique, avec un grand lit, un bureau, des armoires, un mannequin..Mizuki entra alors, invitant AIko a faire de même, avant de fermer la porte derrière elle.

"voici ma chambre, fait comme chez toi, met toi a l'aise."

a l’aise, c'était le mot, car Mizuki commença a retiré sont armure et a la posé sur le mannequin, qui servait visiblement a ça. elle retira ensuite sa ceinture, qui retenait la longue pièce de tissu blanche couvrant le bas de son corps, avant de se mettre a retiré sa combinaison devant Aiko, sans même se cachée. une fois nue, elle chercha dans le placard et sortie une chemise de nuit noir, a la limite du transparent, et la mis, ouvrant une bière avant de s’assoir sur le lit en buvant. Mizuki n'avais visiblement pas la notion de pudeur, car elle n’était vêtu que d'une chemise de nuit assez courte, noir, et presque transparente, ce qui fait que aiko pouvait presque tout voir...et la jeune mage faisait comme si de rien n’était, ne semblant pas gênée de s'exposer ainsi a une inconnu...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 1 Oct - 0:43

En les voyant ce battre, Aiko soupira, ne pensaient-il donc qu'à ça ? Comment ce battre en permanence pouvait être drôle ? Surtout que tout le monde s'y mettait, ce qu'elle trouvait affreusement désobligeant. Lorsqu'elles purent enfin partir, aiko soupira de soulagement, mais malheureusement, elles furent à nouveau retenues, à cause du mage de glace qui voulait encore ce battre. Là elle tiqua. Elle se retourna vivement et était prête à riposter, ayant l'air d'être sérieusement agacée par toutes ces gamineries. Enfin bon, Mizuki résolu très vite le problème et elles purent enfin y aller, heureusement d'ailleurs, sinon elle allait décimer la guilde !

Une fois dans la chambre, Aiko pût se rendre compte qu'elle était très simple, mais assez spacieuse, ce qui permettait à la demoiselle d'avoir un grand lit, ce qui était plutôt pratique pour bien dormir. Par contre, elle ce demandait bien à quoi pouvait servir le mannequin. Lorsque la porte fût refermée, elle lui dit de ce mettre à l'aise, alors la miss s'assit au bord du lit et enleva ses chaussures, mais ne fit pas plus, car elle se redressa, ayant l'air surprise de voir Mizuki se déshabiller de plus en plus. Se sentant mal à l'aise, Aiko recula, se retrouvant plus au fond sur le lit, elle rabattit ses jambes vers elle pour les enlacer avec ses bras, tandis qu'elle ne savait pas si elle devait regarder, ou pas le spectacle que lui offrait la lune rouge.

En même temps, c'était normal qu'elle soit autant gênée, car c'était la première fois qu'elle voyait une fille nue... Non c'était pire, c'était le premier corps nu qu'elle voyait, ce qui expliquait pourquoi elle était écarlate, ne sachant absolument pas comment réagir. Par chance, elle revêtit une chemise, mais cette dernière était transparente, ce qui fit soupirer d'exaspération la jeune ombre, tandis qu'elle penchait la tête vers l'avant, la hochant de gauche à droite, ce qui montrait bien ce qu'elle pensait de cette situation. Lorsqu'elle s'ouvrit une bière, Aiko soupira, puis la laissant boire une gorgée, elle se pencha vers l'avant, pour attraper la boisson, la ramenant vers sa propre bouche.


"Vous avez assez bu"

Déclara la miss d'une voix tranchante, et sans ajouter un mot de plus, elle bu une gorgée. Oui, cela pouvait paraître étonnant, mais Aiko buvait aussi, mais beaucoup moins que Mizuki, ça c'était sûr ! De plus, Mizuki lui avait bien dit qu'elle pouvait faire comme chez elle, alors elle l'avait écoutée, l'embêtant au passage. Ceci étant fait, elle posa la bouteille entre ses jambes repliées, puis elle se mit à bailler, montrant bien qu'elle était vraiment crevée.


"Dites... Y a quoi d'amusant à ce battre ? Tout le monde ici à l'air tellement rigolo, mais moi je ne trouve pas. Vous, vous faites mal pour rien et vous gaspillez de l'énergie pour rien, je ne comprends vraiment pas à quoi ça sert... Ma mentalité est si différente de la votre, mieux vaut que demain je parte, je ne désire pas que les gens me détestent plus qu'ils ne me détestent déjà"

En disant ces paroles, Aiko soupira, se disant qu'elle n'étai vraiment pas faites pour vivre en société, se trouvant bien trop différentes des autres. Même si Mizuki disait qu'ils formaient une famille, quelques minues avant, elle n'en avait pas eût l'impression. Elle avait plus eût l'impression de tomber sur une bande de bêtes sauvages se battant entre elles pour avoir un bout de territoire, quoi que, les bêtes étaient bien plus civilisées que les humains, mais ça, c'était elle qui le pensait. Sans demander l'accord de Mizuki, elle bu une nouvelle gorgée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mer 7 Oct - 2:46

la jeune femme était rouge écarlate, ce qui fit sourire Mizuki qui trouvais ça amusant. quand elle voulu se boire une bière, l'alcool n'ayant pas autant d'effet sur elle que sur les humains, elle fut surprise de voir la jeune femme lui prendre sa canette et boire dedans. de plus, elle lui dit qu'elle avait assez but! elle avait du cran après avoir vu la vrai force de Mizuki de lui parler ainsi. Mizuki l'écouta en se prenant une autre bière avant de se remettre a coté d'aiko. une fois sa question fini Mizuki éclata de rire, avant de se collée au mur, buvant une gorgé. elle afficha ensuite un sourire doux.

"avant j’étais perdu dans les ténèbres...je servait une guilde noires qui me traitait plus mal qu'une chienne....tu ne veut pas savoir ce qu'ils m'ont fait...un jour, Natsu et les autres sont arrivé...ils ont explosé la guilde...quand ils m'ont trouvée, Natsu m'as prise dans ses bras pour me porté et a dit 'tu n'auras plus jamais a souffrir'...mais j'avais tellement souffert que je ne l'est pas cru. quand je suis arrivé a fairy tail, a cette époque, c’était Makarov le maitre de guilde...j’étais comme toi, j’étais toujours seul, renfermée sur moi même, cachant mon visage sous mes cheveux afin que personne ne voit ma blessure...un jour, le maitre est venu me voir et je lui est demander pourquoi ils se battait si ils était une famille et tu sais ce qu'il m'as répondu?"

Mizuki tremblait un peu en racontant cette histoire. elle était émue...et oui, cette démone avait hérité de la compassion et de la sensibilité de zeref....elle était en théorie la seul membre des livres de zeref a avoir de véritable sentiment envers les humains. Elle versa une larme, buvant un peu avant de reprendre, fixant Aiko d'un air doux.

"il a dit 'si ils se battent, c'est qu'ils se reconnaissent'....on ne se bat pas réellement, c'est une façon de reconnaitre notre valeur...certes, c'est étrange comme concepts, mais c'est notre façon a nous d’être vivant et de prouvé aux autres qu'on tient a eux et les reconnais, en tant que mage et que personne...sache que dans cette guilde, chaque mage a un passé traumatisant et douloureux...."

le regard de Mizuki perdit un peu de douceur, se remplissant doucement de douleur et s'assombrissant quand elle parlait du passé de la guilde. en effet, tous ici avait souffert...la majorité a perdu sa famille et parfois même une part d'eux même, mais tous se sentent vivant ici. soudain, comme si elle avait perdu l'équilibre, Mizuki se penchant vers Aiko....et la serra dans ses bras. Elle posa la tête de la jeune femme contre sa poitrine, la serrant contre elle et lui caressant le visage. Aiko devait se demande ce qu'il se passait, jusqu’à ce qu'une larme lui tombe sur le visage...Parler de cela semblait extrêmement douloureux pour la jeune mage, qui cachait sa douleur derrière sont sourire angélique et son apparente insouciance. visiblement, Mizuki c’était attachée a la jeune ombre et la principal raison était qu'elles se ressemblait beaucoup...et visiblement la présence d'aiko lui faisait du bien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 8 Oct - 0:17

Lorsqu'elle l'entendit rire et prendre une autre cannette, Aiko soupira, ayant l'impression d'avoir brassé de l'air pour rien. Par la suite, Mizuki commença à lui raconter son passé. En l'entendant, la jeune femme eût le souffle coupé. Et bien, cette nana, elle revenait de loin ! Elle avait eût de la chance d'être tombée sur une bonne team. Cependant, parler de son passé lui semblait être douloureux, ce qu'elle comprenait aisément. Par la suite, lorsqu'elle lui expliqua pourquoi ils se battaient, la miss arqua les sourcils, se demandant si c'était véritablement la seule façon de prouver sa valeur, puis elle baissa la tête lorsque Mizuki dit que c'était leur façon à eux de montrer qu'ils étaient vivants et qu'ils tenaient aux autres.

"Me battre n'en vaut pas la peine, je suis morte depuis tellement d'années, je ne sais pas qui pourrait réanimer mon pauvre cœur, en tout cas, pas ces fous, même si vous dites tant de bien sur ces gens..."

Après avoir dit ces paroles, elle émit un hoquet, sentant une larme couler de son unique œil, ce qui la surprit, car elle ne s'y attendait pas. C'est à cet instant précis que Mizuki se pencha en avant, lui faisant mettre la tête dans sa poitrine en resserrant ses bras autours de sa taille, ce qui la surprit. Cependant, serrée dans ses bras, elle se mit à ressentir les émotions de Mizuki et comprit qu'elle avait vraiment besoin de ce câlin, alors elle se mit à tapoter l'épaule de la jeune femme, comme pour lui dire qu'elle était là pour l'écouter ou pour lui demander de la lâcher, puis elle approcha lentement sa main vers les cheveux de la demoiselle, avant de la refermer juste à côté, frôlant ainsi la chevelure de la miss, tremblant un peu, avant de la poser véritablement sur la chevelure de l'Akatsuki pour la lui caresser.

"Mais moi, je ne cache pas mon œil sous mes cheveux pour rien ! Je comprends mieux pourquoi vous aimez tant cette guilde, qui est pour vous comme une famille. Cependant, si le chef de guilde recrute tout ceux étant dans la misère, il me faudra mieux qu'un témoignage pour m'habituer à leur présence !"

Franchement, Aiko était incorrigible, alors qu'elle pouvait se permettre de lui dire des gentillesses, elle se mit à lui dire ce qu'elle pensait, avant de se détacher de la demoiselle pour boire une nouvelle gorgée de bière. Si sa mère la verrait, elle ne serait sûrement pas contente, car elle ne voulait pas que sa fille boive, encore moisn pour oublier ses peines ! En ayant cette pensée, elle baissa la tête, avant de la secouer, puis de la redresser.


"Pis en plus, si je me bats comme vous, je risquerais de tuer sans le vouloir, de plus, la lune... Lorsque la lune est là, mes pouvoirs deviennent plus puissants et lorsque sonne minuit, j'ai l'impression de ne plus contrôler mon corps, de ne plus être moi-même tellement mes pouvoirs sont phénoménaux ! Ils... Ils me font peur ! J'ai peur de moi, j'ai peur des autres, et en l'occurrence, j'ai faim.."

Après cette révélation, l'Amaterasu pouvait comprendre que l'Akatsuki se fasse passer pour une shinigami nocturne. Lorsqu'elle se mit à trembler, la miss était adorable, car elle avait un air de petite fille perdue et effrayée par un monstre fictif caché sous son lit. Quand elle eû terminé de parler, elle entendit son ventre grogner avec une certaine violence, ce qui fait qu'elle le fit remarquer à la demoiselle, avant de baisser à nouveau la tête, ayant l'air gênée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 8 Oct - 12:43

Mizuki écoutait la jeune femme, puis quand elle la prit dans ses bras, cela lui fit énormément de bien. elle se blottie donc contre la jeune femme, ce qui surprit mizuki elle même. quand elle dit qu'il faudra plus qu'un témoignage pour s'habituer a la guilde, Mizuki se mit a rire doucement. quand elle dit qu'elle les tuerait si elle se battait, Mizuki la regarda en buvant sa bière doucement...elle savait ce que c’était et lui caressa la tête.

"tu a vu la vrai nature de ma magie...j'ai eu peur de les blesser si je les touchait aussi, la magie ça se contrôle, ne t’inquiète pas"

par la suite, la jeune femme eu un air tellement mignon...Mizuki avait fini sa bière et était un peu rouge, puis voyant Aiko rougir car sont ventre gargouillait et être aussi mignonne, elle s'approcha, caressant la joue d'aiko, elle déposa un baiser sur les lèvre de la jeune ombre. peu après elle recula doucement, puis réalisa et devint totalement écarlate, fixant Aiko d'un air un peu surprit, comme si elle n'avais pas réalisée tout de suite ce qu'elle avait fait. elle recul hésitante et se releva hors du lit extrêmement gênée.

"euh...je...je...je vais aller te chercher a manger..."

Mizuki quitta alors la chambre, rouge comme une tomate, ne sachant pas trop ce qui lui avait prit d'embrassé aiko. elle descendit dans la cuisine, faire un petite casse croute a la jeune femme, avant de remontée dans la chambre.quand elle entra elle rougie totalement et n'osa pas trop regardée Aiko, lui tendant une assiette avec un peu de tout...fromage, pain, viande...car elle ne savait pas ce qu'aimait la jeune femme. Elle se remis sur le lit, assise a coté d'aiko, mais était rouge et n'osait pas trop regardé la jeune femme, gênée de ce qui c’était passer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Jeu 8 Oct - 21:10

Aiko avait hoché légèrement la tête lorsque Mizuki lui avait dit que la magie ce contrôlait, ce dont elle y croyait, mais le problème c'est qu'elle n'avait pas de maître pour l'aider à canaliser son énergie et doser sa force, car même si sa mère avait eût des apprentis, ils ne pourraient jamais l'aider à contrôler sa magie, la seule qui en était capable, était sa génitrice et l'ennuis était que la pauvre femme n'était plus de ce monde, alors il allait falloir qu'elle trouve une autre méthode pour affronter les autres sans les tuer. Tout de même, c'était drôle, avant, elle n'aurait jamais songé à utiliser sa magie sans tuer, comme quoi, cette guilde semblait déjà avoir des effets positifs alors qu'elle n'en faisait pas partie.

Par la suite, sans qu'elle ne puisse rien faire, les lèvres de Mizuki vinrent capturer sa bouche, ce qui, sur le coup, la fit se briser en plusieurs petits morceaux, laissant ainsi la canette sur le lit, sur le petit tas d'ombre, qui commen4a à se reformer petit à petit, tandis que ses joues devinrent toute rouge. Aucuns sons ne sorti de sa bouche, mais ses bras s'agitèrent au-dessus de sa tête, et heureusement, aucunes gouttes n'en sorti.


"Non, mais ça va pas la tête ?!!!"

S'exclama vivement la demoiselle. Sa voix avait l'air d'être revenue grâce à ce balancement de bras très idiot de sa part. Par la suite, elle prit sa bière et la bu, la finissant même, voulant enlever le goût des lèvres de la demoiselle sur les siennes. C'était la première fois qu'on l'embrassait et il avait fallut que cela soit une fille ! Aiko n'allait plus du tout la regarder de la même façon à présent qu'elle avait commit ce terrible acte terroriste envers sa propre personne !


"Ouais, c'est ça, allez-y vite !"

Déclara Aiko sur un ton sec, lui indiquant la sortie avec son index. Si elle n'avait pas eût faim, au moment même où elle serait partie, elle aurait fermé la porte à clef, mais elle ne le fût pas. Reprenant alors ses esprits en respirant difficilement, la miss avait envie d'éclater, de crier très fort et de tout casser, mais également de s'enfuir... C'était la première fois et elle avait eût peur, car elle ne s'y attendait pas. Ayant encore sa tête enfuie dans ses bras posés sur ses genoux, Aiko ne semblait pas se sentir bien, jusqu'à ce que Mizuki revint dans la pièce, ce qui la fit se redresser.


"Merci"

Souffla la miss dans un murmure presque inaudible. Elle prit l'assiette, puis se mit à avaler, petits bouts par petits bouts, ce que lui avait apporté Mizuki, sauf la viande. Elle n'en mangeait que lorsqu'elle sentait vraiment que son corps ne pouvait plus faire sans, et en cet instant, ce dernier ne le réclamait pas. Elle se senti quand même un peu mieux en mangeant, bien qu'elle repensait encore au baisé que lui avait fait son amie, qui d'ailleurs, n'osait plus la regarder.


"D'abord, vous tentez de m'apprivoiser, puis ensuite, vous m'hébergez, après vous me nourrissez... J'ai l'impression d'être un animal sauvage ramené chez une parfaite inconnue qui ne désire que mon bien... Cependant, je ne vous laisserait pas me mettre un collier autours du cou ! S'attacher autant à moi est une grossière erreur, surtout en sachant que je n'ai plus de cœur, je ne pourrais pas vous aimez, désolée..."

Aiko disait ces paroles en ayant l'air plus que sérieuse, mais lorsqu'elle dit ces dernières paroles, elle senti comme une boule se former dans sa gorge, et soudain, sans qu'elle ne puisse se retenir, elle lâcha son assiette, la mettant de côté, avant de mettre sa main sur son œil valide, ce mettant à pleurer fort, comme si quelqu'un était mort. A vrai dire, elle avait bien plus de sentiments qu'elle ne voulait le faire croire et avoir dit des paroles aussi dures à Mizuki, après qu'elle lui ait révélé son passé, lui faisait extrêmement mal au cœur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 13 Oct - 13:20

Mizuki se sentait deja mal de son action, mais la réaction de la jeune femme la fit se sentir encore plus mal. quand aiko sous entendit que mizuki devais se barré, cette dernière lâcha un larme et sortie pour lui prendre a manger. quand elle servie le plateau a Aiko, celle ci la remercia, mais mizuki ne se sentait vraiment pas bien...dans sa tête elle se disait qu'elle était une idiote et cherchait a comprendre pourquoi elle agissait ainsi avec la jeune femme...elle était une calamité! un monstre de zeref! alors pourquoi?! quand aiko lui parla de ressemblé a un animal Mizuki lui lança un regard sombre. visiblement ça l'avais blessée.

"je te considère pas comme un animal...je...."

Elle n'arriva pas a finir sa phrase, c’était au dessus de ses force d'avouer a un humain qu'elle s'y était attachée. si les autres etherious savais ça ils se moquerait bien d'elle...sans savoir qu'en réalité, zeref l'avais crée dans ce but, dans le but qu'elle comprenne les humain et les protège. quand Aiko dit qu'elle n'avais pas de cœur, Mizuki ferma les yeux, elle avait comprit la vérité sur cette phrase, celle que même aiko semblait ignoré. quand aiko se mis a pleurée, Mizuki la prit contre elle, posant la tête de la jeune ombre sur sa poitrine en lui caressant les cheveux.

"tu as un cœur, mais tu a peur de souffrir....je te comprend...je...on est pareil quelque part...on ressent des choses que l'ont ne peu s’expliquer et ça nous fait peur...je ne devrais pas m’attacher a toi, mais non pas parce que tu n'as pas de cœur, mais parce que je suis une calamité...."

Mizuki serra Aiko contre elle, se blottissant contre la jeune femme, déposant un baiser sur son front en lui caressant les cheveux. elle ne savais plus quoi faire....laisser aller ses sentiments a l'égard de la jeune femme? les détruire quitte a le regretter afin d'agir en tant que démon? lui dire ce qu'elle est vraiment? dans l'hésitation, la jeune femme porta son regard vers la bibliothèque posé dans sa chambre ou se trouvait un énorme livre en cuir, très vieux et usé, avec gravé sur sa tranche EMK....elle plissa les yeux en regardant le livre avant d'en détourné le regard.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 13 Oct - 18:10

Aiko continuait de pleurer, cela avait l'air de lui faire du bien, même si cela la rendait plus que ridicule et faible. Elle était aussi bien installée et sentait qu'elle pouvait pleurer sans retenues, ce qu'elle n'avait pas fait depuis de longues années. Lorsque Mizuiki se mit à lui parler, elle l'écouta d'une oreille pas très attentive, amis l'écouta quand même, ce qui était déjà pas mal. Lorsqu'elle lui dit qu'elle était une calamité, Aiko eût comme un spasme et se redressa vivement, tout en ayant un hoquet de surprise, se mettant à la fixer avec de grands yeux légèrement étonnés et fixes, enfin l'un était plus expressif que l'autre, car malencontreusement, l'autre n'était plus caché par ses cheveux, ce qui devait faire assez bizarre. Est-ce que l'on pouvait appeler une chance en sachant qu'elle était la première à voir cette horreur ? Hm, pas vraiment, mais au moins, elle savait à présent à quoi il ressemblait.

"Une calamité ? C'est pas un truc qui est lié à Zeref ?"

Demanda innocemment la demoiselle, tout en ayant l'air d'avoir arrêté de pleurer. Tient, sans le vouloir, Mizuki avait trouvé une bonne idée pour lui changer les idées. Zeref et ses monstres, tout comme ses démons, sa mère lui en avait souvent parlé en terme de conte de fée, ce qui fait qu'elle avait toujours cru qu'il s'agissait de légendes, mais maintenant, elle pouvait se rendre compte que ce n'était pas le cas. Après avoir réfléchit, Aiko eût un sourire.


"Je savais bien que tu étais spéciale et tu m'as menti jusqu'à présent ! Ce n'est pas bien ! Maman, elle m'a raconté que Zeref, c'était quelqu'un qui avait de la compassion, malgré toutes les horreurs qu'il a commises dans le passé ! Si tu es l'une de ses créations, alors tu sauras peut-être m'éclairer sur ma naissance, car si ma mère m'a trouvée, c'est certainement que quelqu'un voulait pas de moi à cause d'une déformation ou d'une erreur de conception ! Tout nait dans les ténèbres et tout fini par s'illuminer, sauf ce qui est sombre à la base... Mais si tu as rien envie de me dire sur moi, sur toi, alors... peux-tu me conter l'histoire qu'il y a dans ce vieux livre ?"

Depuis qu'elle avait parlé de calamité, Aiko semblait être beaucoup plus attentive et fascinée, comme si elle avait oublié tout ce qu'il c'était passé auparavant, ce qui était plutôt une bonne chose. Aiko semblait lui en vouloir, un peu de lui avoir menti sur sa véritable identité, mais cette fois-ci, elle n'en fit pas tout un plat. Lorsqu'elle eût enfin terminé de parler, elle remarqua le vieux livre et demanda à Mizuki qu'elle le lui lise, un peu comme une enfant qui voulait un beau conte pour s'endormir, ce qui éviterait à la demoiselle de devoir inventer des mots pour la satisfaire. Par contre, sans le vouloir, depuis la première fois qu'elles s'étaient rencontrées, Aiko avait tutoyé l'Amaterasu, ce qui semblait être un grand pas en avant pour l'akatsuki.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mer 14 Oct - 2:16

Mizuki essayait de réconforté la jeune femme quand soudainement, cette dernière se releva et Mizuki évité de se prendre un coup de tête de justesse. la phrase que sortie ensuite Aiko fit faire de grand yeux rond a mizuki qui devint toute rouge, elle avais gaffer la! elle agita les bras dans tout les sens, se mettant a bégayée, entièrement rouge.

"non! non! c'est pas ce que tu crois! j'ai pas de lien avec Zeref sa...avec Zeref! qu'est ce que tu va t’imaginer?!"

putain Mizuki était pas dans la merde la! si ça se savait elle serait surement tuée! bon d'accord elle reviendrais a la vie car les etherious était immortel, mais c'est pas une raison! soudain la jeune femme eu une réaction qui surprit Mizuki. elle lui reprocha juste de lui avoir mentis, disant qu'elle la savait spécial puis lui demanda de 'laisser sur son passé. Mizuki se calma et la regarda visiblement perplexe...cette gamine considérait maitre zeref comme quelqu'un de bon? soudain, elle lui dit que si elle ne pouvais pas l'aider, elle voulais qu’elle lui lise un livre et pointa un énorme livre en cuir. Mizuki se pétrifia alors....elle avais les mains posé sur les hanches d'aiko depuis qu’elle c’était redresser mais la elle venait de se figée net, n'ayant même pas réagis au faite d’être tutoyer...ce livre...impossible...elle se mit alors a trembler doucement et serra aiko contre elle.

"écoute...je...je vais tout te dire, mais tu doit me juré de ne jamais rien dire a personne, d'accord?...si quelqu'un apprend ce que je vais te dire, je viendrais a disparaitre..."

Elle se recula et regarda Aiko droit dans les yeux, avec un air extrêmement sérieux. si la guilde apprend qu'elle est une etherious, elle sera détruite, surtout que grey possède la puissance pour. enfin Mizuki pensait cela en ignorait que END n’était autre que natsu et qu'il savait déjà qui elle était...elle soupira et prit une grande inspiration.

"déjà, pardon de t'avoir mentis...je ne voulais pas te blessée ou te faire peur...je....mon vrai nom est EMK...Etherious Mizuki Kazuhiko...et je suis bien l'un des démon de Zeref sama...les...les pouvoirs que tu m'as vu utilisé ne sont pas de la magie, mais des malédiction...ce sont nos pouvoir a nous démons. j'ai été crée il y a quatre cents ans par maitre zeref...dans...le...but..de..."

Mizuki se stoppa un moment, se mettant a trembler. elle n'arrivais pas a admettre que cela pouvais être vrai...qu'elle avait été crée pour tuer zeref. Elle se reprit alors et regarda AIko, lui caressant la joue tendrement.

"pardon...je ne me rappel plus très bien pourquoi j'ai été crée, tout comme je ne me rappel pas le visage de mes frère et sœur...ce livre que tu voit, c'est mon livre...celui qui permet de m'invoquer...c'est comme ça que ces chiens de la guilde noir m’ont plier a leur volonté...je...je sais aussi que chaque etherious a sa volonté propre...et que les plus puissant d'entre nous on hérité certaine des caractéristique de maitre zeref...pour une raison qui m'échappe, j'ai hérité de sa bonté et de sa compassion...alors que les autres méprise les humains, moi je suis capable de les comprendre...et de tisser des lien avec...j'ignore pourquoi zeref sama m'as fait don de cela...je...."

Mizuki baissa la tête, se mettant a pleurée. elle ne comprenait même pas le sens de son existence! elle se sentait si perdu...en plus elle risquait de faire fuir la seule personne pour qui elle avais jamais eu des sentiment en dehors de Zeref...elle versait des larmes comme une gamine, se sentant si impuissante et inutile malgré la grande force que possédait ce corps...en effet, sont esprit était embrouiller, elle ne se rappelais plus du moment ou elle avais été enfermer dans son livre...c’était flou...elle se blotti contre Aiko avant d'essayer de parler entre deux sanglot.

"je....je suis...désolée...je comprendrait...que tu est peur de moi...et ne veuille plus m’approcher...je suis un monstre...après tout....pardonne moi...s'il te plait...je..."

Mizuki sanglotait tellement qu’elle n'arrivait même plus a formé des mots...elle c’était accrochée a Aiko, comme un petite fille apeurée que sa mère la laisse...elle avait réellement peur que la jeune femme la fuis après tant de révélation. en effet, Mizuki ne serait lui dire si elle était une etherious ou non, bien qu'il y avais peu de chance car Mizu l'aurais ressentie en temps normal, mais elle pourrait lui dire, du moins une fois calmer, que la jeune ombre a su prendre son cœur et que si elle la perdait elle sombrerait sans doute dans les ténèbres. elle espérait qu'aiko lui pardonnerais de lui avoir mentis...lui pardonnerais de ne pas savoir l'aider...lui pardonnerais d’être un monstre...et par dessus tout, lui pardonnerais ces sentiments qu'elle n'avais pas le droit d'avoir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Ven 16 Oct - 22:34

Lorsqu'elle la vit lui tenter de lui cacher son secret, Aiko soupira, comprenant qu'elle avait tapé dans le mille. Sa mère lui avait souvent dit qu'elle était intelligente et perspicace, mais bien que la demoiselle pensait que ce n'était pas le cas, ses deux qualités s'étaient améliorées et accentuées grâce à sa magie secondaire. Il était donc normal qu'elle ait très vite trouvé que Mizu n'était pas une fille banale. Lorsqu'elle lui fit jurer de ne dire son secret à personne, Aiko hocha vivement la tête, ayant l'air très sérieuse à cet instant, après tout, elle n'avait jamais été très causante, donc elle s'était adressée à la bonne personne, Aiko ne dirait pas un mot, même pas sous la torture.

[coor=pink]"En contrepartie, je désire que vous ne dites rien sur le fait que vous avez vu mon œil..."[/color]

Tient, elle avait recommencé à la vouvoyer ? Le tutoiement allait être long à apprendre dirait-on... Quoi qu'il en soit, on pouvait penser qu'il s'agissait d'un chantage d'enfant gâtée, mais ce n'était pas le cas, Aiko ne désirait juste pas que quiconque d'autre ait le privilège de voir cette atrocité qu'était sa prunelle morte. En écoutant le récit de Mizuki, Aiko eût l'air plus fascinée qu'apeurée, sauf, le problème était, qu'elle n'affichait aucunes émotions, ce qui fait que son amie ne pouvait pas savoir ce qu'elle pensait, ce qui pouvait être stressant pour cette dernière. Elle ne savait plus pour quoi elle avait été crée, ce qui était moche, car elle avait la vie éternelle, mais une vie sans goûts, sans saveurs, puisqu'elle ne savait pas quel était son but dan sa vie, ce que la jeune femme trouvait dommage, car en le sachant plus, elle avait perdu sa propre identité.

Soudain, sans qu'elle ne s'y attende, Mizuki se mit à pleurer à chaudes larmes, s'agrippant à elle comme une enfant terrorisée, ce qui embarrassa très fortement Aiko, car elle ne savait pas quoi faire, elle était dépassée par les évènements. Elle était un monstre ? Tient donc ? C'était-elle donc bien regardée dans un miroir ? Elle était gentille, sensible et attachante, bien qu'elle était un peu énervante, certes, à certains moments, mais cela n'enlevait rien au fait qu'elle était un monstre, elle en était tout le contraire ! Cependant, comment le lui dire ? Comment la réconforter ? Après tout, les démons ne lui faisaient pas peur, puisque sa mère l'y avait habituée grâce à tout ce qu'elle racontait sur eux, ce que la jeune femme croyait qu'il s'agissait de contes, mais elle en était bien loin, et elle l'avait découvert aujourd'hui qu'ils étaient véritablement, ce qui était une grande découverte ! Au final, elle fini par prendre la parole.


"Hey ! Me piquez pas mon titre, c'est moi le monstre ! Vous, vous êtes un ange et je continue à croire que je n'ai pas de cœur, car si j'en avais eût un, j'aurais trouvé les mots pour vous réconforter... Vous êtes beaucoup trop gentille pour la démone que vous êtes, ça vous dérange pas d'être la risée de vos frères et sœurs ?"

Après avoir dit ces paroles, Aiko eût un léger sourire. Ah, là, là qu'elle virtuose cette Aiko ! Elle venait de lui dire, à sa façon, qu'elle l'aimait plus qu'elle ne le montrait et qu'elle n'était pas prête de la quitter de si tôt ! Après lui avoir un peu frotté dans le dos, elle comprit alors bien des choses, qu'elle n'avait pas encore comprit quelques minutes auparavant. Elle avait l'impression que son cœur était bien là, alors qu'elle croyait ne pas en avoir. Elle commençait à sentir ce qu'avait ressenti la miss tout à l'heure. Oui, c'était bien cette douce chaleur qui lui faisait comprendre que les dires de la demoiselle étaient véridique. Son cœur était là, et il battait grâce à cette démone. Aiko fini par utiliser ses pouvoirs, ce qui fait que Mizuki avait à présent ses bras autours d'un clone, qui fini par disparaître lorsque la véritable Aiko fût devant le livre d'invocation de Mizuki, puis elle le prit dans ses mains et le leva le plus haut possible.


https://www.youtube.com/watch?v=L8HxKTty1WU

"Mizuki tu es ma nakama et moi non plus je ne veux pas te perdre ! Je veux que tu m'appartiennes et que tu me quittes plus ! Comme... Comme deux amies ! Oui, tu es mon amie et si tu ne sais pas pourquoi tu existes, moi je vais te l'apprendre ! pendant que toi, tu m'apprendras à connaître la mienne et t'a intérêt à être d'accord !"

Cela pouvait sembler être très étonnant de la voir agir ainsi, mais pourtant, c'était bel et bien Aiko qui était debout devant elle et qui lui disait ces mots en étant plus que sérieuse ! Elle voulait essayer d'aller de l'avant avec cette fille et aussi, elle ne voulait absolument pas la perdre, car pour l'instant, elle était son unique amie, la seule personne qui avait essayé de la comprendre et de s'y attacher. Lorsqu'elle eût fini son discourt, elle balança très fort le bouquin par terre, qui fini par atterrir aux pieds du lit. Aiko ne savait pas ce qu'il ce passerait si le livre était détruit, mais elle avait essayé de la libéré, tout d'abord en brisant le livre à mains nues, et si cela ne suffisait pas à l'abimer, elle utiliserait ses pouvoirs ombrageux pour que plus personne ne manipule son amie et lui fasse du mal. Si Mizuki comprenait ce qu'elle voulait faire, elle serait peut-être choquée ou pourrait l'engueuler, mais Aiko s'en moquait bien, pour une fois, elle avait agit selon ce que lui avait dicté son cœur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Sam 17 Oct - 0:15

la jeune femme avait vraiment sue apprivoisée la démone. ses paroles la réconfortait un peu...bien qu'elel trouvais ca ridicule de dire qu'elle était un ange, elle se blottie un peu plus contre aiko sans réalisé qu'elle n'etait plus vraiment la. soudain, Aiko prit le livre ce qui sembla inquiété Mizuki...ce livre disait comment l'invoquer et avait une importance car c'etait grace a celui ci qu'elle avait été crée,c 'etait SON livre...chaque démon de zeref avait un livre qui lui était propre. habituelement, ils se trouvait dans la bibliothèque de zeref, mais cette dernière avait été détruite...ce qui dit aiko ensuite fit monter les larmes aux yeux de mizuki, mais cette fois, c’était des larmes de joie...on pouvait aussi voir la démone devenir toute rouge aux paroles d'aiko. Aiko jeta alors le livre au sol et Mizuki elle se leva du lit d'un mouvement rapide. la démone et le livre se croisèrent et au moment ou il toucha le sol, Mizuki arriva devant Aiko, prenant son visage entre ses mains et l’embrassant sur les lèvres. Mizuki avait recommencer, elle venait d'embrasser aiko a nouveau, mais cette fois, le geste était désiré...tout ce que lui avait dit l'"ombre lui avait fait tellement de bien et l'avais rendu tellement heureuse qu'elle n'avais plus qu'une envie: la serre contre elle et l'embrasser. un fois le baiser terminé, elle décolla doucement ses lèvres de celle d'aiko dans un soupir de bonheur et lui fit un sourire tendre.

"jamais personne n’avais été aussi gentil et bon avec moi...je...je me sens si bien a tes coté Aiko...je ne veut pas être séparée de toi...mais pour cela, tu ne doit pas détruire ce livre...si il est détruit, je le serais aussi....d'accord?"

Mizuki parlait d'une voix douce et calme, très peu audible, comme si ont avait baisser le volume de sa voix. de plus, elle était écarlate a se trouvait prêt d'aiko, lui tenant les main tout le temps de son discourt, comme si elle cachait quelque chose. elle avait du mal a regarder aiko dans les yeux, et quand elle le faisait, elle avait un regard doux et devenait encore plus rouge. Elle fit le tour d'aiko avec ses bras pour la serrer contre elle avant de marmonnée a voix basse.

"je...je ne comprend pas....tout les sentiments humain....mais...je.....je crois que.....je t'aime Aiko...."

Mizuki avait caché son visage dans le cou d'aiko pour réussir a lui dire cette phrase, semblait extrêmement gênée, d’ailleurs son cœur était prêt a explosé. il était vrai que les démon était réputer pour mentir, mais la, Mizuki disait la stricte vérité, bien qu'elle n’était pas sur elle même que c’était cela, ne connaissant rien aux sentiments des humains. malgré tout elle restait la, collé a AIko, la serrant contre elle, ne voulant plus la lâcher ayant encore une fois peur de la réaction de la jeune femme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 18 Oct - 0:17

Lorsqu'elle la vit verser des larmes de joie, Aiko eût un sourire. Par la suite, elle fût très surprise lorsqu'elle se fit à nouvau embrasser, mais ce qui la surprit le plus, fût qu'elle eût l'air d'apprécier, ce qui la fit devenir toute rouge. L'aimait-elle donc plus qu'elle ne l'imaginait ? En tout cas, ce qui était certain, était qu'elle avait réussi à la perturber avec ses sentiments et sa différence. Lorsqu'elle décolla ses lèvres des siennes et lui dit que jamais personne ne lui avait dit de telles paroles, Aiko la scruta avec un nouveau regard impassible, enfin qui ce voulait impassible, car elle était encore toute rouge, ce qui, du coup, lui faisait perdre toutes crédibilités. Cependant, lorsqu'elle lui dit que détruire son livre aurait des conséquences irréversible, Aiko sursauta en lâchant un hoquet de surprise. Oh non ! Elle avait faillit faire une grosse bêtise alors qu'elle ne cherchait qu'à la délivrer de ce satané livre !

"Je suis désolée !"

S'exclama vivement la demoiselle, ce qui pourrait surprendre Mizuki, car elle n'était pas quelqu'un de vif et encore moins quelqu'un qui élevait à tout instant la voix, sauf lorsqu'elle pétait des câbles, mais sinon, c'était plutôt quelqu'un d'effacé, enfin sauf lorsqu'elle serait avec l'amateraasu, désormais. Quoi qu'il en soit, on pouvait vraiment entendre du regret dans sa voix et ça, c'était tout aussi rare que le fait qu'elle tutoie les gens. Quand elle lui dit qu'elle l'aimait, en cachant sa tête dans son cou, l'akatsuki se figea sur place, comme si tout d'un coup, quelqu'un avait appuyé sur le bouton pause. Aiko fini par redémarrer, puis elle recula, ayant l'air choquée, comme si elle était sur le point de s'évanouir.

"S'il vous plait, ne déverser pas tous vos bon sentiments en une seule nuit, sinon vous en aurez plus pour demain et moi, il faut aussi que je tienne le coup ! Je ne peux malheureusement pas y répondre de suite, veuillez me pardonner, j'ai mes limies, mais je crois avoir une réponse non officielle à vous fournir pour vous faire patienter jusqu'à demain !"

Contre toutes attentes, Aiko s'approcha de Mizuki et le cœur battant la chamade, elle approcha son visage et l'embrassa à son tour. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle aussi avait ressenti le besoin de le faire, ce qui pourrait peut-être être choquant pour Mizuki, surtout venat de sa part. Lorsqu'elle eût terminé, elle alla ramasser le livre pour le ranger à sa place, puis elle alla s'asseoir sur le lit, se sentant comme vidée de son énergie, sentant comme un besoin irrésistible d'aller dormir aux côtés de sa nouvelle amie, qui semblait devenir petit à petit, prendre un titre plus important.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 18 Oct - 11:11

la jeune akatsuki était devenu aussi écarlate que l'amateratsu, ce qui était vraiment adorable et donnait encore plus envie a mizu de se blottir contre elle. quand la jeune femme s'excusa, Mizuki se mit a rire amusée et touchée de la voir ainsi avec elle.

"tu ne pouvais pas savoir...ces livre sont a la fois ce qui permet de nous invoquer et ce qui a permit de nous crée...sans lui nous n'existerions pas...il dit aussi comment nous renvoyer dans les enfers...c'est pour cela qu'ils sont cacher."

Mizu venait de révélé toute ses faiblesse a Aiko, mais elle avait une confiance aveugle en la jeune femme. quand Mizuki réussie a lui avouer ce qu'elle pensait être de l'amour, Aiko semblât surprise et se recula, ce qui fit baisser la tête a Mizuki, qui se disait qu'elle aurait pas du dire ça, mais ça devait sortir. soudain, une chose dans sa phrase fut relevé la tête de Mizuki...'vous n'en aurez plus demain'...donc, elle ne prenait pas mal ce quelle lui disait? puis elle lui dit ne pas pouvoir lui répondre, ce que mizuki comprenait, même elle n’était pas sur de ce qu'elle ressentait...car en tant que démon elle n'avais jamais vraiment aimer. puis quand elle parla de réponse non officiel, Mizuki eu un air interrogateur....jusqu’à ce qu'aiko s'approche d'elle, posant les mains sur son visage. Mizuki comprit tout de suite et devient rouge, fermant les yeux et posant ses mains sur les hanches d'aiko. elle profita de se baiser offert par la jeune ombre, sentant sont cœur battre comme si il allait exploser. Mizuki serra aiko contre elle pendant le baiser, lui caressant le dos, semblant vraiment aimer ça. ensuite, aiko rangea délicatement le précieux livre avant de s'allonger doucement. Mizuki, toujours aussi rouge, vint se blottir contre aiko, la serrant dans ses bras, les couvrant toute les deux de sa couverture. elle posa sa tête contre celle d'aiko avant de murmuré une phrase pleine de douceur et d'amour.

"bonne nuit...petit ange...."

Mizuki avait murmuré ses mot sans vraiment faire attention, on sentait que ça venait du cœur, et c'est le sourire aux lèvres, blottie contre son ange, qu'elle ferma les yeux pour s'endormir paisiblement...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 18 Oct - 12:21

Lorsqu'elle lui souhaita bonne nuit en l'appelant "mon ange, Aiko ne su pas quoi répondre, alors elle lui fit une esquisse de sourire. Par la suite, lorsque Mizuki s'endormit, Aiko eût un peu de la peine, car c'était la première fois qu'elle dormait avec une fille, la première fois qu'elle dormait avec quelqu'un et surtout, la première fois qu'elle dormait aussi proche d'une personne, mais au final, elle fini par arriver à s'endormir. Le lendemain matin, Aiko se réveilla bien avant Mizuki. Elle la scruta dormir quelques minutes, ce surprenant à sourire. Elle avait dit qu'elle quitterait la guilde dès qu'elle irait mieux et c'était le cas, cependant, si Mizuki ne la voyait pas au réveil, elle serait triste, ce qui la dérangeait. Soudain, elle eût une idée. Elle s'éclipsa très doucement du lit, puis prit son sac d'outils et le livre d'invocation de sa belle, puis elle se transforma en ombre et disparut, laissant derrière elle un mot, écrit en blanc sur une feuille noire

- J'ai tenu mes engagements, à toi de suivre les tiens. PS retourne la feuille

Si Mizuki retournerait la feuille, elle pourrait voir un plan dessiné avec des explications pour retrouver le point principal, en rouge. Si elle suivait bien le plan, elle arriverait très vite chez Aiko, quelle chanceuse, elle avait le grand privilège d'être la toute première à rencontrer dans son sanctuaire ! Lorsqu'elle arriverait, la chienne-louve viendrait sûrement à sa rencontre pour signaler sa présence, puis, elle verrait la jeune ombre en train de réparer la partie la plus importante de l'ancienne maison de sa mère, ce qui lui ferait alors comprendre la raison pour laquelle Aiko avait tant besoin d'outils de réparations. Elle comprendrait également qu'Aio tenait vraiment à cette maison, et que si elle venait à être détruite, elle ferait sûrement une connerie. Par contre, si elle ne faisait pas de bruits, elle pourrait entendre Aiko chanter très doucement cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=wMuOLH-oQKs ce qui la surprendrait sûrement, car Aiko n'était pas quelqu'un qui chantait devant un grand public, voir qui ne chantait pas du tout, à croire que la réparation et la solitude lui donnait des envies qu'elle n'avait pas en communauté.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 18 Oct - 20:42

Mizuki n'avais jamais aussi bien dormis de sa vie...et elle avais plus de quatre cent ans! elle ne sentie pas sa douce se lever et partir...quand elle ouvrit finalement les yeux, elle sentie se cœur se serré en voyant qu'aiko n'était plus la. elle se leva alors et remarqua la disparition du livre, ce qui la mis dans un état de choque qui manqua lui faire perdre connaissance...elle ne voulais pas croire qu'aiko l'avais trahie! pas après ce qu'elle avait fait et lui avait dit! soudain le mot chuta sur le sol et Mizuki le ramasse fébrilement, tremblant comme une feuille, paniquée par la disparition de son livre. quand elle lu le papier, elle eu un doute, puis versa une larme avec le sourire, se disant qu'aiko était une idiote. elle enfila sa tenu et descendu en trombe dans la guilde sous le regard surprit des membres.

"je sort! on svoit plus tard!"

-tu va ou?

"ça ne regarde que moi l'allumette!"

-HAHAHAHA

-tu veut te battre?!

-vas y je t'attend!!


Mizuki soupira et partie en courant. une fois dehors, une aura noir entoura son corps et Mizuki se déplaça a toute vitesse, comme si elle se téléportait. elle approcha de l'endroit, elle se fit discrète, surprenant Aiko en train de faire des réparation ne chantant. Mizuki se mis a sourire, rougissant un peu, la trouvant adorable, puis elles 'approcha d'elle sans avoir remarqué la chienne-louve qui rodait. arrivé prêt d'aiko elle se mis a sourire.

"alors c'est ici que tu vie princesse?"

elle ria un peu après avoir essayer de surprendre aiko...quand soudain la chienne vint a la reniflée avec sa truffe humide, ce qui surprit Mizuki qui fit un bond et tombât au sol en criant de surprise. Elle regarda l’animal avec un air a la fois surprit et apeurée, ne sachant pas si elle allait l'attaqué ou pas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 18 Oct - 23:12

En entendant la question de Mizuki, Aiko sursauta et tomba de l'escabeau sur lequel elle était, et en tombant, ce dernier lui tomba également dessus, ce qui fit qu'elle se retrouva allongée par terre avec l'escabeau sur le dos et son outil à la main, ce qui n'était pas du tout sérieux. Lorsqu'elle entendit Mizuki crier, elle se redressa précipitamment et vint à sa rescousse, avant de rire en voyant ce qu'il ce passait. Comment est-ce qu'une puissante démone pouvait-elle avoir peur d'un animal alors qu'elle avait la puissance pour la tuer en levant juste un petit doigt ? Ce qui expliquait sûrement la raison pour laquelle la miss riait.

"Oh vous n'avez pas à avoir peur, elle est juste un peu curieuse, c'est seulement lorsque je ne suis pas là et qu'elle ne connait pas la personne qu'elle peut être agressive. Une fois, en rentrant de mission, j'ai vu qu'elle avait tué un mec qui tentait de rentrer par effraction, j'ai trouvé cela tellement fascinant que j'ai laissé le corps où il était, puis j'ai laissé la nature faire, depuis, plus personne n'a essayé de me cambrioler"

Aiko avait vraiment besoin de se faire interner à quelque part, car elle était vraiment tarée ! Elle racontait cette histoire avec tellement de passion que n'importe qui aurait appelé les autorités ou le conseil pour veiller à ce qu'elle soit tenue à l'écart de tout incidents qu'elle pourrait provoquer à cause de sa démence. La chienne-louve se mit à lècher le visage de Mizuki, lui montrant ainsi son affection.


"Va-y pas mollo ma Froufrou, sinon elle va plus vouloir t'approcher ! Ma mère l'avait trouvée dans la forêt, voyant qu'elle était seule et blessée, elle s'en est occupée, depuis elle n'a plus jamais quitté la maison. Ma mère l'a appelée Froulsyka, mais quand j'étais petite, je n'arrivais pas à l'appeler correctement et son surnom est resté. Si vous avez faim, j'ai déjà mis la table, je n'attendais plus que vous pour le petit-déjeuner"

Aiko racontait sa vie, ne sachant pas si cela intéresserait Mizuki, mais au moins, maintenant, elle savait comment appeler cette animal étrange qui avait élu domicile en ces lieux. Elle aida l'Amaterasu à se relever, puis gardant sa main dans la sienne, elle l'entraina jusqu'à l'intérieur, l'aidant à passer le seuil de la porte, qui était un peu abimé, et qu'elle n'avait encore jamais prit le temps de le réparer. Une fois à l'intérieur, elle la conduisit à la cuisine. où tout déjà été prêt pour commencer une belle journée. Aiko lâcha la main de sa belle et prit plusieurs légumes qu'elle coupa, avant de mettre dans la gamelle de sa fidèle amie, avec un peu de fromage. On aurait pu croire que la bête allait snober son assiette, mais au contraire, elle se rua dessus.

"Sinon, j'ai emprunté ton livre pour que tu viennes le rechercher, mais aussi pour pouvoir l'étudier, il a l'air tellement fascinant, comme ça, j'en saurais encore plus sur toi ! Alors tu prends quoi à boire le matin ? Café ? Thé ? Lait chaud ? Jus de fruit ? J'espère tout avoir pour te combler ! Après tout, tu es la première à entrer dans mon sanctuaire, il faut que tu sois bien traitée !"

Tient, elle recommençait à la tutoyer, un peu, hum cela commençait à venir ! Après lui avoir dit tout ce qu'elle avait, elle lui fit un sourire, lui faisant bien comprendre qu'elle était contente de la voir en ces lieux. Par contre, une fois de plus, la miss passait pour une dangereuse tarée, car vouloir lire ce genre de bouquin n'était pas très sain pour la santé, mais la demoiselle voulait vraiment connaître Mizuki par cœur, alors pour ça, rien de tel que de lire sa vie, de plus, cela lui permettrait de se perfectionner das l'art de la littérature, car elle n'était pas une très bonne lectrice, alors lire quelque chose qui l'intéresserait lui permettrait de s'améliorer dans ce domaine.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuki
Fondateur
Fairy Tail
Rang S
Amateratsu
FondateurFairy TailRang SAmateratsu


Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Surnom: Amateratsu
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Lun 19 Oct - 21:13

Mizuki sourit légèrement en voyant aiko dans cette possession assez comique, jusqu’à ce que se fut au tour d'aiko de rire. quand Aiko se mit a rire, le cœur de mizuki s’accéléra...entendre la jeune ombre rire, signifiant qu'elle était heureuse, lui faisait tant de bien. quand aiko expliqua des choses a mizuki, cette dernière resta bouche bée...elle était si étrange et pourtant si attirante...soudain la louve sortie mizuki de ses rêverie en lui léchant le visage, ce qui fit rire la jeune démone avant qu'elle n'arrive a faire stopper la bête, lui caressant la tête avec un sourire. ensuite elle aida mizuki a se relever et le ventre de cette dernière grogna quand aiko parla de petit déjeuné, ce qui fit devenir la jeune femme totalement écarlate. c’était si gênant. de plus, sentir sa main dans celle d'aiko faisait accélérée les battement de son cœur...pour la première fois sont cœur battait vraiment...et Mizuki ne comprenait pas pourquoi. Mizuki resta un moment a regarder sa main en la caressant après qu'aiko l'est lâcher...comme si elle avait buger. par a suite, quand aiko lui dit pourquoi elle lui avait prit son livre, Mizuki soupira.

"tu aurais pu simplement me demander de venir tu sais...et je prend du café...."

soudain, mizuki réalisa qu'aiko l'avais tutoyer et se mis alors a rougir comme jamais...c'est limite sur son corps ne fumait pas tellement elle était rouge...cette gamine...elle la rendait vraiment sans défense! elle était si adorable! si douce! si gentille! si merveilleuse....mizuki ne résista pas une seconde de plus et se rua sur Aiko, prenant le visage de l'ombre entre ses mains et l’embrasse tendrement. mizuki ignorait pourquoi elle ressentait a ce point le besoin d’être prêt d'aiko et de l'embrasser comme ça...mais c’était plus fort qu'elle. elle serra ensuite aiko contre elle, posant sa tête contre celle de son ange avant de lâcher un soupir de bien être.

"je comprend pas encore pourquoi...mais je me sens si bien prêt de toi....j'ai sans doute trouvé une raison a mon existence...."

Mizuki lui fit alors un doux sourire....jusqu’à ce que son ventre grogne encore, cassant ce moment romantique. Mizuki devint rouge de honte, ayant les main crispé sur les épaules d'aiko, comme figé par la honte. on pourrait presque voir une grosse goutte derrière sa tête tellement elle était désespérée! elle réussie malgré tout a prendre la parole.

"pardon! je suis désolée! quand j'ai vu que tu était partie et que tu avais prit le livre, j'ai pas réfléchie et je suis partie tout de suite sans mangée! et comme hier j'avais pas mangée non plus...enfin voila! pardon! "

elle avait visiblement vraiment honte de son ventre qui arrêtait pas de grogner et qui en plus, avait détruit un moment de douceur....elle espérait qu'aiko allait lui pardonner.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko
Admin
Fairy Tail
Rang A
Akatsuki
AdminFairy TailRang AAkatsuki


Messages : 76
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 26
Localisation : Oseras-tu me suivre jusque dans l'obsucrité la plus profonde ?

Feuille de personnage
Surnom: Ice Blue
MessageSujet: Re: Sociabilisation    Mar 20 Oct - 0:36

Aiko avait vu Mizuki devenir écarlate lorsqu'elle lui avait prit la main, ce qui l'avait étonnée, car elle ne comprenait pas pourquoi elle avait changé de couleur, se mettant même à espérer qu'elle ne soit pas malade, ce qui lui arracha un petit sourire, se moquant intérieurement de sa propre personne, car normalement elle n'aurait jamais été inquiète pour quiconque, à part peut-être pour son animal de compagnie, qui avait quand même son importance dans sa petite vie. Mizuki dit que si elle aurait voulu lui emprunter le livre, elle n'aurait eût qu'à le demander, ce qui fit qu'Aiko hocha la tête négativement.

"J'aurais dû attendre que vous, vous réveillez pour vous poser la question et je n'avais pas envie de voir vos petits copains.. Je suis une anti-social, l'auriez-vous oubliez ? Pis, vous le demander n'aurait pas du tout été romantique"

Parce que cette malade aimant le sang, la nuit et l'horreur était romantique ? En la voyant, cela ne se remarquait pas du tout, et pourtant, elle l'était, à ses heures perdues, bien que ce n'était pas son point fort. Lorsque Mizuki se jeta sur Aiko, la bête sorti sa tête de sa gamelle et se précipita vers sa maîtresse pour la défendre, ce qui embarrassa très fortement Aiko, qui la repoussait avec ses mains, tandis que la démone l'embrassait, ce qui donnait vraiment une situation tout à fait ridicule Heureusement, le ventre de Mizuki sauva la situation. Froufrou reparti terminer sa gamelle, tandis que Mizuki s'excusait, ce qui fit rire Aiko, qui la scruta avec un regard amusé.


"Ne vous en fait pas, j'avais déjà tout prévu"

Elle lui fit un grand sourire, puis alla lui faire son café. Lorsqu'il fût prêt, elle le posa sur la table, qui était déjà remplie de nombreuses victuailles, que l'animal aurait sûrement bien aimé dévoré, mais la demoiselle avait fermé la porte jusqu'à ce que Mizuki arrive, ce qui avait un peu frustré la bête, mais l'ombre s'en moquait bien, le petit-déjeuner était prévu pour l'invitée, pas pour la squatteuse ! Aiko tira une cchaise pour que Mizuki puisse s'asseoir, puis elle alla se faire une tasse de thé, avant d'aller s'asseoir à son tour, et oui, Aiko ne commençait jamais une journée sans un bon thé, sinon elle pouvait être de mauvaise humeur et il n'était vraiment pas conseillé de la mettre dans cet état, donc mieux valait qu'il reste toujours de quoi en faire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarô et Yukari
Admin
Fairy Tail
Rang B
Crazy Ice
AdminFairy TailRang BCrazy Ice


Messages : 140
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 15

MessageSujet: Re: Sociabilisation    Dim 3 Avr - 1:48

HS : Tu comptes rp un jour à ce sujet où bien je l'archive ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Ondine pour ton beau kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sociabilisation    Aujourd'hui à 12:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Sociabilisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tentative de sociabilisation -Rhapsody-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Next Generation :: Royaume de Fiore :: Magnolia-
Sauter vers: